« Cezanne » est le nom de code de la génération d'APU Zen 3 pour l'après-Renoir à base de Zen 2, en se rappelant qu'AMD optera pour un mélange d'architecture (ça valait bien la peine d'arranger l'incohérence précédente de l'écart générationnel de nomenclature...) pour son futur catalogue d'APU Rzyen 5000, puisque les APU « Cezanne » Ryzen 5000H seront complétés par les APU « Lucienne » Ryzen 5000U, ces derniers toujours déclinés à partir de Zen 2. Les premiers seront les modèles dits « haute performance » pour machines portables et les seconds adresseront plutôt la branche « basse consommation », et les caractéristiques techniques supputées de l'une gamme comme de l'autre n'ont a priori déjà plus beaucoup de secrets.

 

Parce que leur lancement est clairement imminent, l'un des futurs APU est une nouvelle fois parti se balader sur GeekBench, histoire de faire monter la sauce encore un peu avant le grand plouf ! Fin novembre, c'était le Ryzen 7 5800U qui avait d'abord effectué sa visite médicale pour se soumettre aux évaluations du benchmark, il y avait obtenu un score de 1421 points en single core et 6450 points en multithread. Et maintenant, c'est le Ryzen 5 5600H à son tour qui s'y est collé le temps également d'un p'tit Geekbench 5, un bref passage lui ayant permis de s'octroyer un score de 1372 en single core, et 5713 en multithread - un score paraissant cohérent face au 5800U, vu que ce dernier aurait deux cœurs supplémentaires et une fréquence un peu plus élevée.

Mais le plus important, c'est bien la progression à anticiper par rapport au prédécesseur, l'APU Ryzen 5 4600H, aka un Renoir. Face à lui, le 5600H serait approximativement 37 % plus rapide en monothread et 14 % en multithread ! Une partie de ces gains serait évidemment liée à l'augmentation de 200 à 300 MHz des fréquences, mais aussi les autres améliorations liées à l'architecture Zen 3, notamment en matière d'IPC.

 

Bref, à l'image d'une succession Ryzen 5000 qui n'a vraiment pas déçu face aux précédents Ryzen 3000 ni la concurrence essoufflée d'Intel sur desktop, on voit bien mal les futurs APU Zen 3 nous décevoir sur mobile, loin de là. Il y a fort à parier que la nouvelle génération cimentera les merveilleux progrès d'AMD sur le marché des machines portables, où l'entreprise était tout de même partie de pas grand-chose ! À voir si l'entreprise arrivera à y porter le coup de grâce comme sur desktop, ce qui parait peut-être un peu moins certain, considérant que les solutions Tiger Lake et Ice Lake avec iGPU Xe ont également des qualités à proposer. (Source : Videocardz)

 

amd apu ryzen renoir


Un poil avant ?

Philips préparerait un 32 pouces 4K UHD plutôt sympa pour les joueurs

Un peu plus tard ...

KFConsole, un PC KFC avec du poulet dedans, et ce n'est pas une blague

 Et il faut dire que ça s'annonce toujours aussi bien pour la succession de Renoir ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !