À chaque jour une nouvelle étape pour ces prochains Ryzen 3000XT qui font tant parler d’eux, d’abord confirmés à demi-mots, puis la levée (officieuse) du voile sur leurs fréquences, la suite logique était le passage quasi obligé de prélancement sous l’un ou l’autre benchmark comme le recommande le manuel de « l’Art du leak sur internet ».

On notera que c’est encore Chiphell qui s'est collé à la distribution de l’information, tandis que le « benchmark » choisi était le test monocœur de Cinebench R20, que l’on ne présentera pas. Le choix du type de benchmark est particulièrement important et symbolique, considérant que la bataille du multicœur est pour l’instant définitivement perdue pour Intel, qui compte essentiellement sur les performances monocœur de ses processeurs aux fréquences toujours plus élevées pour se placer encore au moins une couronne sur l’IHS. Comme on a pu le voir lors de nos propres tests des Core 10000, la recette marche encore, mais l’écart s’est tout de même sensiblement réduit. Mais qu’est ce que cela pourrait donner face à des Ryzen 3000XT boostés ?

 

amd ryzen 3000xt vs core 10000 [cliquer pour agrandir]

Vrai ou faux ?

 

Sous réserve que tout ceci ne soit pas fake, un Ryzen 9 3900XT boosté de 200 MHz par rapport au Ryzen 9 3900X prendrait donc la tête face au plus gros des Comet Lake, le Core i9-10900K, certes de très peu, mais le mal serait ainsi fait. Et sans oublier les autres Rzyen 7 3800XT et Ryzen 5 3600XT qui prendraient eux aussi l’ascendant sur leur concurrent respectif, toujours en monocœur, rappelons-le.

Bien sûr, Cinebench R20 ne représente en aucun cas l’exemple parfait d’une utilisation type valide pour tous les cas de figure, mais une telle victoire serait hautement symbolique, d’autant plus que le 3900XT moulinerait à 500 MHz de moins que le 10900K !  Faut-il en déduire que ces Matisse Refresh profiteraient aussi de quelques optimisations de l’IPC ? Pourquoi pas.

 

En tout cas, ça annoncerait bien la couleur pour la suite et le ton serait donné, on verrait déjà très mal Comet Lake-S tenir la comparaison face aux prochains Ryzen 4000 (Zen 3, les vrais, pas les APU Zen 2), encore attendus en 2020, et c’est peut-être bien pour ça qu’Intel pourrait très rapidement enchainer avec Rocket Lake-S et Alder Lake-S pour tenter de tenir tête. (Source : Chiphell)

 Matisse Refresh pourrait renvoyer Skylake 10e génération en monocoeur dans les vestiaires ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !