Au début de l'été, AMD avait présenté par slide interposé, via la voix suave de Lisa Su, son fleuron Ryzen 9 3950X. La bête, pour ceux qui l'auraient oublié se présente avec 16 cœurs, 32 threads, 64Mo de cache L3, un TDP de 105W, et des fréquences de 3.5 à 4.7 GHz selon la charge. Le boost maximal, lorsque un ou deux cœurs sont chargés est ici énorme, 4.7 GHz. Or on a vu récemment que c'était compliqué pour AMD de faire tenir ces spécifications, ce qui l'a obligé à publier l'AGESA 1.0.0.3 ABBA. Malgré l'annonce pour septembre, AMD a repoussé l'engin à novembre, deux mois de sursois. Le grand rouge avec une chaussure noire n'a pas donné de raison à ce retard.

 

Les constructeurs de cartes mères auraient donc dit de leur côté que ce retard serait dû à une non satisfaction des fréquences annoncées, en gros l'engin serait trop éloigné des fréquences annoncées en amont. Il faut le dire, c'est une déception pour les éventuels clients qui doivent patienter, mais vu le sketch des boosts, on se demande bien malgré tout et malgré la rumeur comment AMD va procéder pour lui faire cracher ses 4.7 GHz, sans lui coller une tension de malade et sans faire exploser les cartes mères justes niveau VRM. Nul doute que le 3950X sera une brute en performances, mais on peut s'imaginer AMD dans un certain embarras en interne si cette raison est vraie. La pénurie ? Des difficultés à approvisionner le marché ? Nous y croyons moyen puisqu'il n'y a pas de pénurie et que les prix ne s'envolent pas, ce qui est un signe que ça tourne à fond chez TSMC. (Source Digitimes)

 

r9 3950x slide


Un poil avant ?

Une souris de Maître trouée et très légère chez Cooler Master

Un peu plus tard ...

Les Crimson 19.9.2 passent WHQL

Les 38 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !