Il fallait bien que ça arrive : avec un nouveau nœud de gravure, et son adaptation dans le domaine des SoC mobile par Apple, Huawei et Samsung, la balle était dans le camp de Qualcomm, dont les derniers Snapdragon se faisaient discrets.

 

C'était sans compter sur la magnifique passoire qu'est GeekBench, qui nous livre sans vergogne un premier indicateur des performances d'un Snapdragon 8150 pas encore officialisé. Avec 3505 points en monocœur et 10 608, ce modèle se classerait derrière l'A12 appelien qui lui carbure à 4800 et 11000 point, mais dominerait les flagship actuels en 10 nm. Parmi tous les scores exposés, celui concernant l'IA est particulièrement élevé (22 000 points, contre 12 000 pour un OnePlus 6 par exemple), ce qui suggère fortement qu'un NPU est, ici également, intégré au SoC.

 

Pour le reste, GeekBench reste aussi muet qu'à l'habitude : 8 cœurs sont détectés, sans savoir l'organisation architecturale détaillée ni les fréquences ; les 1,78 GHz affichés devant être le moulinage de base d'un des clusters.

 

snapdragon 8150 geekbench leak

 

Le bouzin n'est pas non plus une complète découverte : son nom apparaissait dans un document de certification début octobre, rapport à l'organisme réglementant la technologie Bluetooth. Grâce à ce dernier, on apprenait le support du Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac en 2×2 MIMO, une compatibilité avec un futur modèle 5G de la firme et, bien sûr, la dent bleue 5.0. Les rumeurs l'annonçant comme étant déjà en production, il ne reste qu'à attendre quelques mois avant l'annonce en grande pompe ! (Source : WCCFTech via HotHardware)

 Le supposé 8150 pointe le bout de son nez, dépassant les flagship android actuels. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !