Si l'architecture ARM fait ses premiers pas dans l'écosystème Windows, elle est déjà supportée par Linux depuis quelques temps, en témoigne le Raspberry Pi pour les solution légères, mais également quelques monstres proposé par Cavium (et bientôt d'autres concurrents ?) pouvant offrir jusqu'à 48 cœurs par CPU.

 

Phoronix a eu un accèes distant à un FOXCONN C2U4N_MB, un bi-socket contenant deux CPU ThunderX en 28 nm cadencés à 2.5 GHz pour un TDP inférieur à 100 W chacun ; pour un total de 96 cœurs. Cela a été l'occasion parfaite pour pour lancer quelques programmes afin de juger des performances du bouzin. Le reste de la configuration comprend 4x32 Go de DDR4 @ 2133 MHz, 250 Go de SSD Samsung ; du côté de la distribution, on retrouve un classique Ubuntu 16.04, en aarch64 bien sûr.

 

Au niveau des concurrents, un bon panel d'autres CPU répondent à l'appel, allant de Ryzen 3/Core i3 aux Threadripper et autres EPYC ou core i9. Les performances sont assez hétérogènes, pouvant aller de pair avec le simple R3 1300X en encodage vidéo et pourtant concurrence un i9-7980XE sur John The Ripper. Sans surprise, ces CPU trouveront leur intérêt lorsque des multiples petites tâches simples et indépendantes sont lancées en parallèle, par exemple lors de benchmarks de traçage de rayons ; mais pour une utilisation de type gaming (non testée), le faible IPC rendra de toute manière injouable toute configuration dans l'immédiat. Peut être pour un futur plus lointain ?

 

cavium soc arm thunderx

 

 Phoronix a testé les performances du Cavium ThunderX sous Linux dans différentes tâches, de quoi concurrencer les i7 ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 24 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !