COMPTOIR

"La souris la plus rapide du monde", s'il on en croit le communiqué fraichement débarqué ce matin. Alors que quelques visuels étaient sortis discrètement en mai dernier, Logitech officilaise la G402 et continue ainsi de décliner sa nouvelle gamme gaming. Et dans le monde du gaming, ca ne déconne pas : après Proteus Core aka G502, voici...Hyperion Fury, aka G402. Après des modèles G400, G500S ou G700 pas forcément très inspirés côté look, cette nouvelle arrivée signe dans le style amorcé par les G602 et G502 : mix d'une forme galbée, d'arrêtes franches et de raccords de zones, avec quelque(s) touche(s) bleutée(s), un assemblage et une finition au top. Cette dernière nous avait globalement convaincus, mais on pouvait lui reprocher des boutons d'index trop proéminants et un poids de base excessif d'un peu plus de 125g sans le câble.

 

 

logitech_g402_isio.jpg

 

La G402 reprend d'ailleurs les grands traits de sa grande soeur, pour une orientation toujours clairement enrobée FPS, mais avec moins de fioritures. Exit donc la molette débrayable et ses deux clics latéraux pour une version qui ressemble comme deux gouttes d'eau à celle de la G602 (peu crantée, donc, mais au clic ferme), exit aussi le bouton supplémentaire sur la coque supérieure, pratique pour le changement de profil à la volée. Exit enfin le système de customisation de poids, pour un mulot annoncé à 108g (toujours sans câble). Ce ne sera pas la souris la plus légère dans sa catégorie, mais on s'en approche.

 

logitech_g402_isio.jpg

logitech_g402_isio.jpglogitech_g402_isio.jpg

 

On retrouve par contre les 3 boutons latéraux, dont celui du pouce qui se voit affiné, et les 2 boutons accessibles via l'index forts, forts pratiques. Ils semblent par contre garder un revêtement plastique glossy et être assez proches de la zone de clic gauche standard, à l'instar de la G502 ; un défaut que nous avions relevé sur celle-ci pouvant entrainer des missclicks pénibles, surtout si vous aimez jouer avec votre troisième jambe comme Thibaut aime à le faire, devenu ainsi maitre en la matière (maitre pour être en queue des classements sur BF). Bref au total, ce sont 8 boutons que vous pourrez paramétrer comme bon vous semble avec le software suisse bien connu, l'assistant pour jeux vidéo (notez que ca marche aussi pour autre chose que les jeux, mais il s'appelle comme ça).

 

A l'intérieur on conserve l'électronique de sa grande soeur voire même de quelques une de ses aïeules, avec le capteur "Delta Zero" de nouveau mis à contribution capable ici d'encaisser 12m/s² d'accélération via une liaison USB polling-isée jusqu'à 1000Hz (buuuullshit) et une sensibilité pouvant grimper jusqu'à 4000dpi (bien moins que les 12 000 super bullshit de la G502). Garantie 3 ans, elle sera dispo en août pour 59,99€ (et non ! Pas 60€ !) de vos brouzoufs chéris, ce qui permet de l'imaginer rapidement trouvable dans les ~45€ avec le jeu des promotions, ce qui devrait en faire un best-seller. Une tradition chez Logitech. Ah, oui, vous êtes gaucher ? Dommage.

 

 

Rien que pour vous, un vidéo avec plein de bruitages qui font genre et d'effets qui font genre aussi. Non mais genre quoi.

Un poil avant ?

LG Tab Book 11, un portable sous Android avec...un Core i5

Un peu plus tard ...

Le Thermaltake Core V1 est officiellement disponible, toutes les infos sont dévoilées

Les 37 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !