Qu’arrive-t-il lorsque l’on plie des composants designés pour un PC fixe dans un PC portable ? Hé bien, une espèce de four tour transportable, certes évolutive, mais encombrante et ô combien lourde. Dans ce business, Eurocom n’est de loin ni le premier, ni à son coup d’essai : Clevo s’était déjà plié à l’exercice, tout comme Alienware, et bien d’autres précédemment.

 

Ainsi, ce nouveau Sky Z7 R2 n’a rien d’un bourbon, mais propose un 17,3 " qui respire l’overkill : chipset Z590, CPU montant jusqu’au 11900K, GPU jusqu’à la RTX 3080, 128 Gio de DDR4 et trois SSD M.2 dont un en PCIe 4.0 : l’assurance d’être bien équipé. Notez le besoin d’une double alimentation pour le gaillard : ca doit pomper sévère ! Côté entrées/sorties, comptez sur 3 USB en Type-A (3.2 Gen2), un Thunderbolt 3.0 combiné avec un USB (3.2 Gen2 toujours), un combiné avec un DP 1.4, et un en Type-C tout court ; en sus d’un RJ-45 (2.5 GbE), deux miniDP 1.4 et un HDMI 2.0, ainsi que deux jack audio. Besoin de réseau ? Le WiFi AX est également de la partie via une carte Killer.

 

eurocomm sky z7 r2

 

Sauf que, à vouloir trop en faire, on finit pas se prendre les pieds dans le tapis, et c’est le cas de l’équipe marketing d’Eurocom. En effet, outre les « Intel Z590 PCIe 4x architecture » que l’on suppose être des « PCIe 4.0 architecture » qui sont juste totalement fausses puisque le chipset ne gère que de PCIe 3.0, la firme se vante du « premier ordinateur PCIe 4.0 », ce qui est faux puisque MSI propose depuis quelque temps déjà des Stealth compatible PCIe 4.0 sur les emplacements M.2. Peut-être s’agit-il de la liaison avec le GPU, car nous n’avons pas trouvé d’information sur la liaison du MSI Modern 14, embarquant un CPU Tiger Lake (et donc compatible), et une ridicule MX450, elle aussi compatible (tout comme les RTX 3000 mobile, par ailleurs) ! Nous laissons cependant le bénéfice du doute au nouveau venu, car rien n’indique que MSI ait bien intégré ce qu’il fallait pour que la liaison CPU-GPU soit à la toute dernière norme. Par contre, l’annonce d’un « CPU Tiger Lake » est, elle fausse, puisque la 11ème génération de CPU n’est autre que Rocket Lake. Bref, une page produit pas vraiment consciencieuse, qui ne donne guère confiance sur son achat...

 


Un poil avant ?

Après les premières photos, voici les détails des premières barrettes de DDR5

Un peu plus tard ...

Nier Replicant Remaster sur le barbeuq !

 Un titre bien fanfaron, qui se révèle, en fait... erroné ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !