linux mint logoSi vous n’avez jamais entendu parlé de Linux Mint, il s’agit d’une distribution Linux basée sur Ubuntu misant sur la légèreté et la simplicité d’utilisation (tout en retirant certains systèmes à la confidentialité douteuse comme le Snap Store), quitte à délaisser une partie de la philosophie 100 % libre et de la personnalisation bas niveau du système en proposant du code propriétaire et un système de mise à jour graphique. Située parmi les versions les plus accessibles de l’OS manchot, la version 19.3 nous avait servi de base pour notre tutoriel d’installation de jeu sous Linux. Cependant, certains utilisateurs ont pu rencontrer de (plus ou moins légers) souci de compatibilité du fait d’une base datant de 2016, bien que patchée au fur et à mesure.

 

Un bureau dans la continuité de la version 19 [cliquer pour agrandir]

Niveau graphique, Linux Mint reste dans sa robe habituelle

 

Le retard est désormais comblé, puisque Mint vient de sortir en version stable dans sa mouture 20.0, prénommée Ulyana. Outre ses fondations sur Ubuntu 20.04 (datant d’avril 2020 en embarquant le kernel en version 5.4, de quoi supporter nativement les RX Navi, entre autres), de nombreuses petites touches viennent égayer les habitudes des utilisateurs.

 

Commençons avec du lourd : il est enfin possible d’utiliser un clic droit pour sélectionner le « processeur graphique NVIDIA haute performance » pour exécuter les applications gourmandes, ce qui signifie grosso modo qu’Optimus est enfin intégré d’une manière quasi équivalente à celle sur Windows.

 

linux mint 20 optimus popuplinux mint 20 optimus popup

Enfin un switch simple entre iGPU et dGPU, sans besoin de rebooter !

 

Citons également Warpinator, une application de partage de fichiers en réseau sans avoir à se prendre la tête pour configurer un serveur FTP, NFS ou Samba. De plus, la barre de statut contenant les icônes et les notifications popup a été légèrement revue pour supporter les écrans HiDPI, uniformiser le design et prendre en charge de nouvelles actions comme le défilement de la molette. Le gestionnaire graphique d’installation de paquet (si vous double-cliquez sur un. deb) a également été revu visuellement, tout comme les thèmes, et la possibilité de choisir une couleur d’accentuation, à la manière de Windows. Pour la liste complète des changements, il faudra consulter le site officiel !

 

linux mint 20 welcome

Visuellement, les changements de l’interface restent très subtils

 

Pour les personnes peu friandes de changement d’OS, sachez que cette version possédera un suivi « long terme », soit 5 ans ; mais il faudra la lâcher une fois ce délai dépassé, soit après 2025. Par ailleurs, Linux obligeant, le minimum requis pour faire tourner ce Mint ne change pas : 15 Go minimum pour le disque (20 Go étant recommandés), 1 Go de RAM (2 Go recommandés) et un écran 1024x768 pour un usage confortable. Sinon, d’après le site officiel, les instructions de mise à jour seront disponibles en juillet, il faudra donc attendre cette période avant de voir notre propre tutoriel de mise à jour correspondant ! En attendant, vous pouvez toujours tenter l’installation avec formatage, la procédure n’ayant pas été profondément retouchée depuis la 19.3. Avis aux passionnés ?

 

 

linux mint logo

 Linux Mint se met à jour avec et prend désormais ses racines sur la version 20.04 d'Ubuntu : de quoi ravir les amateurs de matériel récent. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !