Crysis faisait figure de mètre-étalon quand il est sorti en 2008. Le CryENGINE de Crytek passé sous pavillon EA, né de la scission avec le Dunia Engine d'Ubisoft, était superbe et assez avant-gardiste. Tirer sur les arbres et les voir se briser était quelque chose de rare puisque manifestement c’est trop dur pour implémenter ça dans les jeux de 2019... Bref, il en a fait pleurer des configs au même titre que son ancêtre Far Cry qui revendiquait en 2004 le même statut. On en profite pour avoir une pensée pour Marc Alfos qui doublait Doyle et d'autres acteurs comme Russel Crowe, Mr Indestructible, etc.

 

Et en 2019, comment est-ce que le jeu pédalerait sur la carte la plus puissante du marché en 3D ? PCGH a donc pris une RTX 2080 Ti, signée MSi Lightning Z rien que ça, et a testé le jeu en 4k, appellation abusive du 3840x2160. Et puis comme ça ne suffisait pas, il a testé en 8k alias 7680x4320, ce qui représente déjà 4x l'UHD et 16 fois le Full HD en termes de pixels à afficher. Et déjà ça commence à tirer la langue, mais c'est pas injouable loin de là. Et pour parfaire le truc, la 16k ! Cela donne juste du 15360x8640 pixels, donc 16x l'UHD ou 64x le Full HD. Là par contre c'est compliqué, parce que ça ne marche pas, l'écran reste noir même si la VRAM est très loin d'être saturée. C'est donc le jeu qui est trop ancien et pas prévu pour ça. En tout cas c'était bien amusant de voir ça !

 

 Crysis était la terreur des GPU quand il est sorti en 2008. Aujourd'hui il ne fait plus bien peur, mais si on passe la définition en 4k, 8k et 16k, qu'est ce qu'il se passe ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 30 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !