Naviguons une nouvelle fois dans les eaux marécageuses des rumeurs et des petits potins, puisque c'est bien de quoi il s'agit ici. Ce n'est pourtant pas irréaliste, tant ce n'est pas un secret qu'EA n'a franchement pas fait honneur à la licence Star Wars depuis que l’éditeur à mis la main sur son exclusivité en 2013. SW Battlefront n'avait pas été accueilli très positivement du fait de l'absence d'une campagne solo et du manque de contenu de base, toutefois corrigé en partie par l'addition de plusieurs DLC par la suite.
SW Battlefront 2 étant bien plus récent, beaucoup se souviendront plus aisément de son lancement tumultueux et de la débâcle liée aux microtransactions, au point où cette dernière a finalement motivé certains  gouvernements à se pencher de près sur le statut des infâmes loot boxes en jeu. Le volume de ventes du jeu et les revenus annoncés par EA sont aussi bien en deçà des expectations initiales, et ça ne s'annonce pas plus prometteur en 2018. Pour en savoir plus, nous vous invitons à relire notre barotron spécial Star Wars Battlefront 2 !

 Pour Disney, choisir EA paraissait certainement logique, c'est un grand éditeur avec beaucoup de moyen et une grosse équipe, donc en théorie capable de fournir des jeux Star Wars à un rythme régulier et relativement soutenu. Hélas, avec seulement 2 jeux en 5 ans, et 3 films Star Wars en parallèle, c'est pas vraiment l’éclate. Elle est loin l’époque des jeux Star Wars à foison (certes, de qualité diverse et variée) ! Bon, se faire inonder par une avalanche de jeu de la licence n'est pas idéal non plus, sachant que cela risquerait surtout de se faire au détriment de la qualité du contenu en plus de saturer l'audience; on trouvera bien un membre des assassins pour en témoigner. Mais un minimum de jeu de qualité avec un mode solo ne serait pas de refus !

Disney aurait déjà convoqué EA dans son bureau pour en discuter, sans que l'on sache exactement à quel sujet, mais on imagine bien que le Powerpoint des chiffres de ventes et des revenus des jeux Star Wars récents n'a pas du leur plaire beaucoup, ni d’ailleurs la mauvaise presse sur le Web. Évidemment, le contrat liant les deux partis ne peut probablement pas être rompu en un claquement de doigts, mais on supposera qu'il comporte tout de même des clauses permettant à Disney de s'en défaire ou de le renégocier en cas de manquement en termes de résultat ou de qualité.
En parallèle, Disney aurait aussi pris contact avec Ubisoft et Activision, et de quoi d'autre pourrait-il s’agir, si ce n'est pour capitaliser davantage sur cette fantastique machine à sous licence qu'est Star Wars ? De là à imaginer un jeu Star Wars façon Far cry ou Assassin's Creed, voire Call of Duty, il n'y a un qu'un pas, qui peut aussi inquiéter et faire peur plus qu'autre chose. Toutefois, rendre la licence accessible à d'autres studios pourrait malgré tout ouvrir les portes d'un lendemain meilleur pour les jeux de l'univers de cette galaxie lointaine ! À moins que tout ceci ne soit que pur fantasme et rêverie de fan désespéré...(Source : Cinelinx)

 

starwars ea disney vador rebelle

 EA a eu sa chance, pourquoi ne pas laisser sa place aux autres. ? Y'a toujours moyen de faire pire, mais c'est pas comme s'il y avait déjà beaucoup à perdre...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 36 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !