Avec ses processeurs Threadripper de la série 3000, AMD a frappé un grand coup sur le marché du HEDT grand public. Certes toutes les bourses ne seront pas concernées, ni même tous les clients, encore moins tous les besoins, mais ces puces excellent en applicatif et dépotent assez en gaming (à condition de les passer en mode gaming). Le flagship alias 3990X est un monstre à 64 coeurs et 128 threads, et à ce titre il mérite une carte mère décente, du moins une carte mère qui électriquement saura affronter toutes les sautes d'humeur et les caprices du CPU. La Zenith II Extreme Alpha est là pour ça, et moyennant probablement un bon millier de dollars, vous aurez de quoi faire.

 

Son étage d'alimentation est plus musclé que sa soeurette la Extreme (non Alpha donc), 16 phases débitant chacune 90A contre 70A à sa cadette. Du coup plus de jus = plus de capacité à encaisser de hautes fréquences voire des overclockings, encore qu'il faille trouver réellement un intérêt à cette pratique sur ce genre de puce au TDP explosif  et aux performances en sortie de boite énormes. Et par conséquent, ASUS a collé non seulement un petit moulin sur le TRX40, mais en a aussi mis deux sur ces VRM, c'est dire si ça doit chauffer gaillard ! Le reste est identique entre les deux frangines : 8 Sata 6Gbps, 4 ports PCIe 4.0 x16, 8 slots de DDR4,  un slot DIMM.2 qui permet de coller un module ajoutant 2 SSD M.2 x4 4.0, du réseau Intel gigabit et Aquantia 10GbE, et des tas de choses sérieuses. Que les clients lèvent le doigt ! (Source Anandtech)

 

asus zenith2 extreme alpha

 C'est sûr que pour supporter un TR 3990X, il faut les nerfs solides. Et il se pourrait que cette carte mère ASUS ait ce qu'il faut pour encaisser le choc. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 30 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !