Cette semaine, Bloomberg s'est attiré les foudres de SuperMicro, le fabricant de cartes mères et serveurs pros US fondée par des taiwanais et produisant en Chine. En effet il lui a été reproché, il fut même accusé, d'avoir placé des puces mouchard type backdoor sur ses cartes mères pour collecter des données directement transmises au législateur chinois dont on sait qu'il oeuvre, comme tout législateur, au bien-être de sa société civile. Le truc c'est que SuperMicro compte parmi ses clients des monstres comme Apple, Amazon, et même la CIA.

 

Les investisseurs frileux à l'idée de se faire plumer ont vite largué leurs actions, tant et si bien que le cours a chuté 10$ au NASDAQ, passant en gros de 22 à 12 dollars US. Toutefois SuperMicro a eu une surprise agréable et des soutiens de poids. La firme a publié un démenti formel, et fut soutenu par ses clients.

 

supermicro

Le bon

 

En effet, Apple et Amazon s'interrogent sur le bien fondé et l'honnêteté de Bloomberg qui a balancé ces allégations sans preuve. Ils s'étonnent même que ça arrive maintenant. En pleine crise diplomatique avec le monde entier,  Il faut y voir là une paranoïa des USA vis à vis de la Chine (Russie ?) et de tout ce qui pourrait interférer dans leurs business, élections. La taxe des importations chinoises a poussé Trump à conseiller à Apple à fabriquer aux USA et pas en Chine, comme si toutes les technologies utilisées se trouvaient chez n'importe quel revendeur du coin. Pour autant, aussi mastodontes et anti-Trump que puissent être Amazon et Apple, ils ne semblent pas peser lourd face aux comportements virevoltants et changeants du président. De là à dire qu'il y aurait un rapport entre Bloomberg et Trump, il n'y a qu'un pas que nous ne sommes pas en mesure de franchir faute de preuves. En même temps chacun ses emmerdes...

 

bloomberg

La brute

 

Il est cependant malheureux de jeter l'opprobre sur un constructeur dont la réputation de sérieux dans le milieu dure depuis des années. Gageons que la boîte saura se relever de ce sale pas, de là à y voir une issue judiciaire contre Bloomberg, c'est à envisager !

 

chuck norris

Et le Chuck Norris qui va faire tout péter et régler ça rapidos !

 Quand l'américain Bloomberg cherche à taper sur le chinois SuperMicro, ça ressemble à un fight Trump/Chine déguisé ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 35 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !