Chez les verts, la gamme professionnelle se divise en deux lignes de produits : d’une part, les Quadro utilisant un refroidissement actif et des puces proches des versions grand public, destinées aux stations de travail fixes, et de l’autre les Tesla. Cette seconde série, dont devrait faire partie l’opulente A100 qui a défrayé la chronique il y a quelques jours, se destine aux serveurs, avec des systèmes de refroidissement le plus souvent « passifs » (c’est-à-dire que le ventilateur est en fait un énorme moulin disposé devant le rack, et non directement sur la carte).

 

Sauf qu’il y a une couille dans le potage. En effet, d’après le site allemand Heise, ce nom de Tesla serait abandonné, en témoigne la Tesla T4, un accélérateur basé sur Turing, renommé NVIDIA T4 (mais dont l’URL de sa page produit conserve l’ancien patronyme), et, justement, cette A100 dont le Tesla est passé à la trappe.

 

nvidia vs tesla cdh

Demain, Tesla ou tespasla ?

 

La raison de tout ce tintouin ? Éviter la confusion avec le Tesla fondé par Elon Musk ; d’autant plus que ce dernier noue désormais des partenariats afin de réaliser ses propres accélérateurs hardware de machine learning. Du coup, entre un NVIDIA Tesla et un Tesla toukourt, la nuance est en effet bien faible. Néanmoins, NVIDIA n’a pas encore confirmé la chose, nous vous tiendrons par conséquent au courant si un communiqué officiel venait à paraître. Keep cool and read le Comptoir! (Source : VideoCardz)

 Éviter la confusion avec le célèbre fabriquant de voiture électrique : une noble intention ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !