Si historiquement, une tour représente le moyen le plus commode pour jouer, c'est bien pour leur capacité à dissiper les watt de nos gourmands CPU et GPU. Avec les cartes de dernière génération, plus particulièrement grâce à un Pascal vert, il est devenu possible de se promener avec un PC portable de jeu convenable, mais ce dernier est souvent transportable plus que réellement mobile.

 

Il a quelques temps, des boîtiers externes pour carte graphique ont vu le jour, ici chez Razer ou là chez ASUS. Lenovo présente ici sa propre version du schmilblick : un boitier externe, toujours en Thunderbolt 3, mais ne proposant qu'une 1050 non modifiable. On entend d'ici grincer des dents, les séries X50 n'étant pas des foudres de guerre en jeu ; mais le système devient complètement plug-and-play, aucune bidouille interne à connecter.

 

lenovo graphics dock

Une solution autant pour faire du jeu que pour accroître la connectiques graphique d'un appareil ultraportable

 

Avec trois prises USB (deux à la norme 3.0 et un 2.0) et une jack en façade, le Lenovo Graphics Connect offrira une prise HDMI 2.0 et deux DisplayPort 2.0 depuis son derrière, ainsi qu'une prise réseau Gigabit Ethernet. Pour un prix de 399$ au État-Unis, pas sûr que cette solution trouve son public hors besoins spécifiques professionnels, mais une version plus testiboulée à base de 1070 pourrait bien attirer les convoitise des joueurs nomades peu bricoleurs. (Source : MiniMachines.net)

 

 C'est comme un dock, dehors, mais avec la non-flexibilité de l'intégré, et seulement une 1050 embarquée. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués