La guerre est visiblement encore loin d'être terminée entre les fournisseurs tiers de services/l'Europe et les géants monopolistiques américains du software, tels que Microsoft, Google et Amazon ! En effet, une nouvelle grosse coalition de 30 entreprises européennes — toutes actives directement ou indirectement dans le domaine du cloud — a été formée sous l'impulsion de l'allemand Nextcloud et sa première action a été de déposer plainte formellement auprès des autorités européennes et allemandes contre le comportement anticoncurrentiel de Microsoft ! Les autorités françaises et d'autres pays européens devraient également être contactés prochainement à ce sujet.

 

logo coalition nextcloud vs microsoft onedrive

 

Eh oui, il s'agit donc une fois de plus de s'en prendre de manière générale aux mauvaises pratiques des compagnies de la « Big Tech » et dans le cas présent plus spécifiquement à l'intégration de OneDrive dans Windows. Les plaignants affirment que ces pratiques anticoncurrentielles ont permis à ces très grosses entreprises de mettre progressivement la main sur 66 % du marché européen au fil des années, grâce à leur capacité à mettre en place des regroupements logiciels offrant des solutions clés en main, facile d'accès et fortement suggérées à la clientèle. Généralement, les prix de ces services sont également plutôt intéressants pour l'utilisateur, un point important à retenir ici.

 

Nextcloud mentionne donc tout particulièrement l'exemple de OneDrive sous Windows. Le service de stockage cloud de Microsoft est non seulement intégré à l'OS et activé par défaut, mais y est également soutenu par un système de fenêtres contextuelles et une intégration encourageant fortement et régulièrement son usage, et augmentant de ce fait les chances que le nouveau client s'en tienne par facilité tout simplement aux services de l'écosystème de base, sans même songer à aller voir ailleurs. De ce fait, NextCloud estime que la clé du succès n'est ici pas d'arriver à proposer un bon produit, mais la capacité à fausser la concurrence et à bloquer l'accès au marché, ce que les fournisseurs locaux plus spécialisés sont évidemment incapables de rivaliser, rendant de fait toute concurrence presque impossible.

 Face à cette difficulté à recruter une nouvelle clientèle, les fournisseurs tiers auraient ainsi vu leur part de marché s'effondrer de 26 % il y a quelques années encore à seulement 16 % aujourd'hui. Par conséquent, pour tenter d'équilibrer à nouveau la balance, la coalition fraîchement formée appelle l'Europe à supporter deux changements majeurs : rendre illégaux le gatekeeping et le regroupement des services ; obliger la Big Tech à adhérer à des normes ouvertes et à assurer une interopérabilité facilitant l'éventuelle migration de service. En somme, il s'agit donc de laisser aux utilisateurs un choix parfaitement libre. Une bien grosse entreprise...

 

Microsoft en particulier a déjà été punie à plusieurs reprises, notamment pour Internet Explorer préinstallé avec son OS. Malgré les amendes et les belles promesses réalisées dans la foulée, la réalité est que les mauvaises habitudes ont la vie bien dure. Pour s'en rendre compte, il suffit de voir l'approche de Microsoft avec l'intégration d'Edge dans Windows 11, où tout semble avoir été fait pour compliquer le changement de navigateur et forcer l'utilisateur à devoir se servir d'Edge, par exemple avec des liens spéciaux utilisant microsoft-edge:// au lieu de https://... Bref, ce n'est pas le premier combat du genre et certainement pas le dernier. Dans tous les cas, c'est une histoire à suivre de près !

 

La page officielle de l'initiative de Nextcloud, avec ses supporters.

 

nextcloud antitrust supporters logo


Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : les soldes du Black Friday ont fait mouche

Un peu plus tard ...

Crossover se met à jour en 21.2 : toujours plus de compatibilité inter-OS !

 Motivés par Nextcloud, un groupe de 30 entreprises européennes veulent que l'Europe interdise les regroupements de services, comme Windows et OneDrive.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 28 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !