Probablement pas la nouvelle que l'on attendait en tant qu'amateur de hardware PC, mais c'est tout de même une forme de bonne nouvelle pour l'industrie du semiconducteur et celle de l'automobile en particulier. On ne le sait que trop bien, cette dernière est dans la mouise, bâtonnée dans la roue par sa propre main avec un fonctionnement essentiellement en flux tendu de l'approvisionnement pour la plupart des étapes de production.

Au fond, ce n'était sûrement qu'une question de temps pour que ce manque d'anticipation et de précaution fasse partir toute l'affaire en sucette, mais la pandémie et l'accélération de la numérisation ont bien volontairement prêté main forte, avec une production désormais au ralenti, voire arrêtée, parfois avec fermeture temporaire d'usine à la clé. Avec ceci, l'industrie automobile n'est plus seule au sommet des carnets de commandes depuis un moment et ne peut ainsi plus systématiquement imposer ses besoins aux fondeurs, désormais bien plus puissants, influents et sollicités, au point où ce sont les gouvernements qui ont du intervenir pour que les producteurs de semiconducteurs en fassent plus pour supporter les constructeurs automobiles dans leur misère.

 

Bref, chez Infineon, l'on se sera donc visiblement dépêché pour finir la construction d'une nouvelle usine en Autriche, qui entre ainsi en service avec 3 mois d'avance ! Annoncée en 2018, celle-ci a coûté 1,6 milliard d'euros et traitera essentiellement du wafer 300 mm dans ses locaux de 60 000 mètres carrés bruts. Infineon pense que son nouveau fab sera capable de générer un chiffre d'affaires annuel de 2 milliards d'euros, au service initialement de l'industrie automobile, des centres de données et de l'industrie des énergies renouvelables. Pour l'anecdote, l'usine sera aussi capable de recycler l'air chaud des systèmes de refroidissement afin de fournir jusqu'à 80 % du chauffage pour les mois d'hiver et produira aussi tout l’hydrogène pour ses besoins dès l'année prochaine - #écologie.

 

infineon inauguration fab autriche 2021 2

 

Enfin, les premiers wafers sortiront encore cette semaine (ou sont déjà sortis entre temps), sans que l'on sache à qui ils sont/furent destinés. Cela étant dit, l'entrée en service de l'usine n'aura certainement pas d'impact notable sur la pénurie de semiconducteurs dans l'immédiat, étant donné qu'il lui faudra apparemment entre 4 à 5 ans pour atteindre sa vitesse de croisière, en partie à cause du manque de capacité pour le conditionnement des puces. Mais au moins, c'est un début ! Et avec ceci, Infineon a dit qu'il ne compte pas escroquer les acheteurs, pour la plupart prêt à payer des sommes astronomiques pour se fournir, mais dans la foulée a tout de même mentionné "une augmentation significative des prix" pour compenser ses investissements...

 

L'annonce officielle avec une vidéo de l'usine.

Un poil avant ?

Les déchets de GA104 de RTX 3060/3070 (Ti) revalorisés pour la RTX 3060 ?

Un peu plus tard ...

Les 32" UHD a fort taux de rafraichissement explosent, voici GIGABYTE !

Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !