La routine de chaque fin de trimestre, après les résultats d'Intel, voici ceux de son concurrent AMD ! Commençons par rappeler que 2020 fut l'année record d'AMD, en tout point de vue, avec une santé financière et commerciale exceptionnelle et qui n'avait plus été vue depuis bien longtemps. Elle nous parait déjà lointaine l'époque où l'équipe avait la tête dans le rouge et broyait du noir, l'avenir est dorénavant assurément prometteur ! Ayant fini l'année 2020 en toute beauté, toutes les conditions étaient réunies pour une entame de 2021 sur le même élan, et c'est bien ce qui s'est passé. En bref, Q1 2021 a été marqué chez AMD par le lancement de la série EPYC 7003, de la RX 6700 XT et d'une nouvelle percée dans les notebooks (parfois gaming) des grands OEM de ce monde. 

 

amd 2013 vs 2021

 

De trimestre à trimestre, tous les chiffres pointent donc vers le haut (on omettra celui du revenu net de Q4 2020, faussé par le déblocage de la provision fiscale) preuve que son affaire marche toujours aussi bien (et personne n'aurait imaginé le contraire), soutenue par un catalogue qui n'a pas été autant au point depuis assez longtemps, avec une bonne cadence de lancement et une demande soutenue sur le marché. Un constat valide, quel que soit le segment.

Côté Computing and Graphics, les moteurs de la croissance ont été les Ryzen (dont les modèles 5000 se trouvent enfin assez facilement en magasin et à des prix déjà plus réalistes) et les Radeon (qui disparaissent des étalages au moins aussi rapidement que les RTX et à des tarifs également trop excessifs). Côté entreprise, embedded and semi-custom, c'est évidemment EPYC qui a principalement joué à la locomotive depuis le monde des serveurs, rattrapant aussi le coup de ventes moins élevées de puces semi-customs (sans doute pour les consoles, dont la saison est passée, pour l'instant).

 

Pour le prochain trimestre, AMD anticipe un mieux trimestriel de 4 %, porté par son portfolio datacenter et gaming, et un mieux annuel de 86 %, grâce à une croissance sur l'ensemble des segments - sous réserve d'un bon alignement des planètes, bien entendu. En attendant, au vu du contexte, une contre-performance semble très peu probable, et en supposant des astres favorables tout au long de l'année, 2021 deviendra alors sans aucun problème une nouvelle année record pour la team Darth Su ! 

 

 

AMD

(EN Milliard et GAAP)

Q1 2019Q2 2019Q3 2019

Q4

2019

Q1 2020Q2 2020Q3 2020Q4 2020Q1 2021Q2 2020

Revenu Brut

(Prévision au trimestre précédent)

1,27

(1,25)

1,53

(1,52)

1,80

(1,80)

2,13

(2,10)

1,79

(1,8)

1,93

(1,85)

2,80

(2,55)

3,24

(3,0)

3.44

(3,2)

(3,6)

Dépenses Opérationnelles

(R&D, Marketing, Admin)

0,543 0,562 0,591 0,601 0,641 0,675 0,781 0,881 0,929 -
Revenu Opérationnel 0,038 0,059 0,186 0,348 0,177 0,173 0,449 0,570 0,662 -
Revenu Net  0,016 0,035 0,120 0,170 0,162 0,157 0,390

1,781

(dont 1,301 de déblocage fiscal)

donc 0,480

0,555 -
Marge Brute

41 %

41 % 43 % 45 % 46 % 44 % 44 % 45 % 46 % -

Revenu net Segment Computing and Graphics

0,831 0,940 1,276 1,662 1,438 1,37 1,67 1,96 2,10 -
Revenu net Segment Entreprise, Embedded and Semi-Custom
0,441 0,591 0,525 0,465 0,348 0,565 1,13 1,28 1,35 -

Revenu par action

(en centimes)

0,01

0,03 0,11 0,15 0,14 0,13 0,32 1,45 0,45 -
La page officielle et complète des annonces trimestrielles chez AMD.

Un poil avant ?

2 nm, 3 nm, 4 nm... TSMC fait le point sur sa feuille de route

Un peu plus tard ...

Après le M1, Apple passerait son M2 à l'étape "production"

 Chez AMD, l'argent coule toujours plus à flot, en route vers le sommet ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 14 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !