Tandis que la majorité connaîtra Google et rien que Google, une première petite minorité pensera à Bing, et les marginaux utiliseront essentiellement les services des moteurs de recherche tels que Ecosia, Qwant, Searx ou DuckDuckGo ! C’est de ce dernier qu’on parle aujourd’hui. Pourquoi ? La compagnie fondée en 2008 — avec la promesse d’« un moteur de recherche qui ne vous suit pas » et d’une « vie privée simplifiée », employant aujourd'hui 107 individus et aux résultats basés sur plus de 400 sources — a terminé le mois d’août avec 2 milliards de recherches mensuelles cumulées, une première !

 

Bien entendu, Google reste de (très archiméga) loin le moteur de recherche le plus populaire (~91,38 % en France), DuckDuckGo ne représente que 2 % du volume de recherche aux USA (et ~0,89 % en France), mais aurait beaucoup gagné en notoriété  ces derniers mois, principalement grâce aux divers scandales liés à la vie privée chez les autres et à un public potentiellement un peu plus soucieux (mais clairement toujours pas assez) de la sienne.

DuckDuckGo comptabiliserait à présent aussi 4 millions d’installations de son application ou de l’add-on, et estime (mais n’est pas censé le savoir exactement) avoir enregistré 65 millions d’utilisateurs actifs aux dernières nouvelles !  En moyenne, le site DuckDuckGo enregistre en ce moment plus de 67 882 928 de recherches par jour, avec un record absolu de 71 604 576 le 17 septembre 2020 — des chiffres qui ne prendraient pas en compte les recherches effectuées depuis l’app mobile ou l’extension du navigateur. Des infos sur le trafic à retrouver ici, à jour.

 

 

Basé sur un code source gratuit hébergé sur GitHub sous licence Apache 2.0, mais avec un cœur propriétaire, les particularités du métamoteur sont de ne pas stocker d’adresses IP ni les informations personnelles des utilisateurs (ou du moins, de manière ne pouvant être liée à un individu en particulier) et d’utiliser le strict minimum nécessaire de cookies. Depuis 2010, DuckDuckGo peut également être utilisé avec Tor pour une recherche anonyme de bout en bout. Bref, sur le papier, c’est évidemment bien mieux que ce que fait Google et consort, mais ce n’est pas pour autant que tout le monde est convaincu.

 

Par exemple, il y a quelques années, c’est le fondateur de Qwant (concurrent cocorico dans le domaine du moteur de recherche sympa avec votre vie privée,  avec ~0,80 % de parts en France en septembre 2020) qui avait critiqué DuckDuckGo pour sa domiciliation aux USA et à l'époque sur les serveurs Amazon Web Services (dont certains sont aussi situés en Irlande). Une affirmation dont l’objectif n’était peut-être pas (mais certainement un peu quand même) forcément de remettre en question la sincérité des promesses de DuckDuckGo, mais pour pointer du doigt la facilité avec laquelle le gouvernement US (Patriot Act powaaa) peut exiger des informations directement auprès du fournisseur, sans même demander son avis au client. Cependant, depuis juin 2020, duckduckgo.com est logé chez Microsoft Corp. — donc toujours sous juridiction américaine. 

 

duckduckgo logo cool

 Après "googler"...."canarder" ?

 

Alors, que faire ? Si vous êtes un pwàl soucieux de vos données en vadrouille sur le net lors de vos recherches, débranchez tout ! DuckDuckGo est effectivement un bon début et sans aucun doute un choix raisonnable, surtout en alternative à Google ou Bing. Par ailleurs, le moteur fait (à nouveau) partie de la liste recommandée par privacytool.io. Par contre, d’autres (et même pas que les patriotes) lui préféreront plutôt Qwant, ou pour pousser le vice encore beaucoup plus loin, Searx ! On pourrait également mentionner Startpage, devenu célèbre grâce à une recommandation d’Edward Snowden, mais il faut noter que la compagnie hollandais a récemment été rachetée par System1, une compagnie US.

 

En conclusion, un choix à réfléchir si le sujet vous touche assez à cœur, ou alors il suffit de continuer à faire vos recherches comme avant… Bien entendu, le choix du moteur de recherche n'est évidemment qu'une fraction de l'aspect de la vie privée et d'un semblant d'anonymat sur internet, ne plus que porter des pulls à capuche en sera une autre, par exemple ! Alors, lequel (et pourquoi) ?

 CanardCanardAller progresse doucement, mais sûrement, dans sa quête d'un internet un peu moins curieux et siphonneur, et termine l'été avec un nouveau record !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !