Véritable nouveau trouble-fête depuis l’ouverture des portes de son store, les exclusivités parfois contestées et les opérations de licences gratuites de jeux comme GTA4, Epic Games est désormais rejoint par Sony, qui a dépensé 250 millions de dollars pour s’offrir une place minoritaire à 1,5 % des parts de l’entreprise. « Seulement » car en 2012, le géant chinois Tencent en avait payé « à peine » 330 millions de dollars pour 40 % des parts d’Epic Games — c’est chouette la bourse, hein ? Eh oui, l’entreprise a connu une forte et rapide croissance ces dernières années, merci l’Unreal Engine, mais surtout Fortnite  ! Rappelons aussi qu'Epic Games a récemment sortit une nouvelle casquette d'éditeur de jeu. Pour l’anecdote, le PDG de la boite, Tim Sweeney, détient encore 50 % des parts.

 

Pourquoi cette opération ? Sony a d’abord expliqué qu’il est intéressé tout particulièrement par le concept Party Royale de Fortnite, un intermédiaire que plusieurs artistes ont déjà utilisé pour donner des concerts virtuels. Ainsi, Sony pourrait songer à s’en servir à l’avenir pour ses propres productions et pour les promotions de sa division Sony Pictures. Enfin, n’oublions pas que Sony a également été impliqué dans la conception de l’Unreal Engine 5, dévoilé une première fois précisément sur PS5. En tout cas, le PDG d’Epic Games ne parait pas peu fier de cette affaire, comme en témoignent ses propos où il en profite pour placer avec finesse plusieurs bisous sur le derrière du géant japonais :

 

We’ve been working super-closely with Sony for quite a long time on the storage architecture and other elements. It’s been our primary focus. But Unreal Engine 5 will be on all next-generation platforms, and so will Fortnite. […]

Sony has done an awesome job of architecting a great system here. It’s not just a great GPU, and they didn’t just take the latest PC hardware and upgrade to it, following the path of least resistance. The storage architecture in PlayStation 5 is far ahead of anything that you can buy in any PC for any amount of money right now. It’s great to see that sort of innovation. It’s going to help drive future PCs. Wow, with two SSDs, we’ll have to catch up.

 

Pardi, le PDG d’Epic Games estime carrément que la PS5 — particulièrement sa solution de stockage « loin devant » de ce qu’on peut trouver sur PC — sera un véritable moteur pour le futur du marché PC. De fait, on comprend qu’il considère les consoles next-gen comme des concurrentes majeures du PC en tant que plateforme de jeu, rien que ça.

Hormis l’aspect technique, Sony a également un grand besoin d’alliés pour mieux lutter contre Microsoft et son écosystème Xbox à base Windows, toujours plus complet et fonctionnel, et a effectivement déjà levé quelques barrières entre PC et consoles — par exemple avec les jeux Xbox Play Anywhere. Bon, il ne faut pas y voir une réorientation d’Epic Games vers les consoles de Sony aux dépens du PC ou des Xbox, les deux intéressés ont bien insisté qu’Epic Games restera bel et bien ouvert à tous, même si on doute que ce rapprochement accouchera sûrement à l’avenir de plusieurs exclusivités. À voir aussi ce que cela signifiera pour l'optimisation des futurs jeux multiplateformes. (Source : Sony, Computerbase)

 

sony epic games logo fond

 Une nouvelle alliance pour mieux lutter contre Microsoft et son écosystème Xbox/Windows ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 24 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !