Les différents événements liés à l'évolution de la pandémie de CoViD-19 ont fini par confiner une grosse partie de la population française chez soi. Une situation qui permet aux gens de découvrir les joies du télétravail, de 6 à 65 ans pour une très grande majorité d'entre nous. Si les geeks les plus assidus ont jubilé face à cette décision, ils ont vite fini par déchanter lorsqu'ils ont pu voir l'état du réseau internet durant ces derniers jours. En effet, de nombreuses infrastructures ont vite été touchées par des surcharges sur leur réseau ou sur leurs serveurs, du fait que les gens cherchent à s'occuper. Il faut dire que quelques millions de personnes qui arrivent sur les services en ligne d'un coup, ça pique légèrement.

 

Mais au-delà des sites, il y des infrastructures plus grosses qui sont touchées par les pointes d'utilisation sont les infrastructures internet elle-même des FAI. En effet, les connexions au réseau mondial ne sont pas toutes avec de la fibre optique de type FttH, et les solutions basées sur le Fttla, le xDSL ou le satellite sont basées sur un débit dit partagé. En effet, même si les raccordements entre les DSLAM ou entre les antennes relais sont suffisamment costauds en débit, les infrastructures subissent le poids de notre consommation moderne du net. Le souci pointé du doigt : les vidéos en streaming en très haute définition, qui ont un impact fort sur les connexions réseau pour un intérêt moindre.

 

the shift project internet data repartition

Petit rappel sur la répartition de la consommation en bande passante d'Internet, par The Shift Project

 

En effet, malgré les optimisations de la livraison des paquets et la compression mise en œuvre, les plateformes comme Netflix ou Youtube sont lourdes et gourmandes dès que la définition augmente. Bien entendu, souvent c'est transparent pour vous et le changement de résolution est automatique, mais cela contribue à consommer une quantité de bande passante bien plus élevée. Nous ne vous parlons pas de quelques %, mais ad minima le double ou le triple de consommation pour la même vidéo qui, de fil en aiguille, finit par tirer de plus en plus sur les nœuds du réseau. De ce fait, des solutions drastiques sont envisagées, et l'Europe commence à demander aux entreprises concernées à adopter une consommation amoindrie en réduisant la définition maximale transmise. Bien entendu, le but n'est pas d'attaquer les vidéos en 1080p, mais les formats les plus lourds proposés sur les plateformes. Des mesures qui paraissent certes fortes, mais qui permettront à tous de profiter d'internet calmement, surtout pour penser à ceux qui en ont besoin pour l'éducation ou le télétravail.

 

Il faut noter aussi que certains opérateurs vont commencer à travailler sur les infrastructures pour améliorer la qualité de service, comme Orange en Normandie. Pour finir sur une petite touche de civisme - qui est nécessaire pour passer ces temps difficiles - le Comptoir tient à rappeler quelques bonnes pratiques pour éviter de polluer le réseau global. Bien entendu, vous restez libres de vos choix, mais l'objectif ici est de pouvoir profiter de votre partie de Fortnite Star Citizen - tout comme Gustavo - sans aucun souci :

  • Limitez les définitions du streaming à 1080p maximum, cela sera largement suffisant pour la majorité des cas. Certes, c'est dommage pour votre TV 4k OLED flambant neuve, mais vous pourrez profiter de vos séries et films tranquillement, qu'importe la plateforme.
  • Pensez à télécharger vos sessions cinématographiques la nuit pour le lendemain (ou surlendemain) plutôt que de pratiquer le streaming. De ce fait, vous lissez l'utilisation du réseau et permettez à ce qu'il soit plus disponible durant la journée pour les besoins prioritaires.
  • Privilégiez les heures creuses - surtout la nuit - pour réaliser des transferts de fichier en général ou vos mises à jour de jeux vidéo. Par ailleurs, limitez tout autant - sauf si c'est votre métier - le streaming de vos parties en ligne. Dans le cadre où il s'agit de partager avec les amis sont écran, vous pourrez tenir un mois sans.
  • Enfin, malgré notre tendance à apprécier nos écrans et activités numériques, n'oublions pas que d'autres solutions pour s'occuper existent, il vaut mieux diversifier nos activités avant de transformer nos logements en grottes remplies de cartons de pizza.

 

keep calm noscreen cdh


Un poil avant ?

Un p'tit boîtier Era ITX chez Fractal Design, une solution appétissante ?

Un peu plus tard ...

Les EK Distribution Plates arrivent pour les boitals Fractal Design

 Si les promotions sur les abonnements premium ou l'envie de tuer le temps via le streaming est fort, il ne faut pas abuser du 4k durant le confinement... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !