Le gros de l’épidémie de Coronavirus, aka COVID-19, a beau être passé en Chine si l’on en croit son gouvernement, ce n’est pas pour autant que les affaires des usines et différentes industries sont déjà retournées à la normale, d’autant plus que se dessine désormais aussi le spectre d’une récession économique de grande ampleur.

Ainsi, le rapport de Digitimes dessine un tableau particulièrement sombre pour les livraisons de cartes mères et de cartes graphiques. Selon ses sources proches des milieux concernés, Digitimes affirme que l’impact initial de l’épidémie a très sérieusement affecté la production, mais aussi l’ensemble de l’écosystème de la chaîne d’approvisionnement requise pour la distribution des marchandises partout dans le monde.

 

En plus d’une demande en forte baisse en Chine (-50 % par rapport à mars 2019, sans reprise en vue avant juillet au plus tôt) et la majorité des pays de la planète, tout est en place pour signer de mauvais chiffres records pour la plupart des acteurs de l’industrie du hardware PC durant cette première moitié de 2020. Entre parenthèses, les plus sarcastiques diront que ça leur permettra potentiellement au moins l’année suivante d’annoncer des croissances fulgurantes (+200%, “omg”), mais nous en sommes encore loin, 2020 n’en a certainement pas encore fini avec les mauvaises surprises. Initialement, les observateurs espéraient pourtant un rebondissement de la croissance pour Q3 2020, ce qui parait désormais peu probable, tandis qu’AMD, NVIDIA et Intel pourraient ne pas atteindre leurs objectifs de vente fixés pour cette période.

 

La « bonne » nouvelle, c’est qu’une demande en berne devrait logiquement être accompagnée d’un tassement des prix des différents composants (pour l'anecdote, rappelons que ceux des processeurs AMD n’ont jamais été aussi intéressants), particulièrement si cette baisse persistait plus longtemps que les goulots d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement à laquelle les usines font face. De l'autre côté, la courbe du cours de la RAM pointait encore vers le haut début mars, à voir dans quel sens ça va continuer.

 

Par ailleurs, la décision de NVIDIA de reporter complètement les annonces de nouveautés du GTC 2020 est certainement un signe que les choses vont encore ralentir ces prochains mois. Pour l’instant, le Computex est toujours au calendrier, mais comme Thibaut vous l’a raconté ici, son avenir reste très incertain… En tout cas, s’il devait être maintenu, il ne faudra probablement pas y attendre de grandes annonces. Bref, sauf exception, 2020 promet de ne pas être un très bon cru pour l’industrie du hardware informatique, à l’inverse des producteurs de PQ et papiers mouchoirs qui vont sûrement signer des résultats records d'un autre niveau...! (Digitimes, via Tom's)

 

panneau routier hausse prix a lenvers

 Les prochains mois promettent d'être difficiles pour tout le monde, dont l'industrie du hardware PC. Justement, Digitimes a eu vent de nouvelles peu rassurantes...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 28 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !