Conduit par une concurrence rude - et en dépit de prix ayant chuté ces derniers mois - le segment de la mémoire reste un domaine porteur. Bien que Micron soit le plus souvent dans nos colonnes de fait de son divorce par consentement mutuel avec Intel au sujet de la fabrication de 3DXpoint, ce n'est de loin pas le seul sujet d'expertise de la firme.

 

En effet, la NAND, c'est aussi son cœur de métier, avec les contrôleurs maison qui vont avec. Et pour produire toujours plus, il faut des infrastructures ! Et c'est à Singapour que la nouvelle usine de production vient d'entrer en jeu, suivant les 21 ans d'implantation de la firme dans cette ville-état. Au total, ce ne sont pas moins de 15 milliards de dollars qui ont été investis dans le domaine par la firme américaine : on comprend donc les intérêts politiques à cette expansion. Par ailleurs, aucun chiffre officiel n'a été communiqué sur le coût des opérations, et c'est le ministre des finances local, Heng Swee Keat, qui a laissé entendre un financement en millions de dollars.

 

Côté technique, la nouvelle venue s'occupera de grave de la bonne NAND flash 3D à 96 couches (voire même davantage selon la R&D) via des wafers de 12 pouces : rien de très excitant. Selon les prévisions de la firme, la seconde moitié de 2019 devrait rester calme du côté de cette technologie de stockage - sans décroître donc - d'où la perspective d'élargir ses parts de marché. (Source : ZDNet)

 

micron

 Un bâtiment de plus pour usiner sa NAND 3D : les affaires semblent bien aller côté mémoire ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !