Il avait été décidé l'année dernière que Micron récupérera le contrôle de l'ex-joint venture IMFT après avoir racheté le nécessaire auprès d'Intel. Aujourd'hui, Micron a partagé des d'informations plus concrètes à propos de cette transaction de divorce avec l'autre fondeur. On apprend ainsi que Micron paiera approximativement une somme comprise entre 1,3 et 1,5 milliard de dollars - correspondant aux estimations partagées par les analystes l'année dernière -, une somme qui servira au rachat des parts détenues par Intel, mais aussi de la totalité de sa dette contractée avec IMFT. Enfin, Micron espère pouvoir régler l'affaire d'ici la fin du mois d'octobre.

 

On rappellera que la joint venture signée en 2005 par Intel et Micro octroyait à chacun respectivement 49% et 51% des parts, en sachant que l'accord donnait aussi le droit à Micron d'acheter les parts restantes sous certaines conditions. Précédemment, Intel avait aussi déjà vendu à Micron ses parts des unités de fabrications situées à Singapour et en Virginie en 2012, il ne restait donc plus qu'une seule fab appartenant à IM Flash (IMFT) située à Lehi, en Utah. Cette dernière est désormais essentiellement utilisée pour la production de mémoire 3D XPoint, un type de mémoire que l'on trouve pour le moment aussi uniquement dans le catalogue d'Intel.

Micron planifie déjà d'utiliser l'usine pour la 2e génération de 3D XPoint et pour des produits encore au calendrier vers la fin de 2019, avant de passer à l'après mémoire 3D XPoint, à terme. Il faut aussi savoir qu'Intel conserve un droit d'achat auprès de Micron pour la 3D XPoint au moins jusqu'à la mi-2020.

 

Enfin, il est intéressant de noter que la majeure partie de la somme entre $1.3 - $1,5 milliard qui devra être déboursée par Micron servira surtout à payer la dette IMFT d'Intel à hauteur d'un milliard de dollars depuis février 2019. Ce qui veut dire que les parts restantes d'IMFT n'ont qu'une valeur estimée entre $300 et $500 millions. Par ailleurs, une fois le rachat bouclé, Micron précise déjà qu'il enregistrera un gain financier d'environ $100 millions.

De son côté, on peut supposer qu'Intel se servira de cette somme pour investir dans son infrastructure et l'agrandissement de ses usines, et notamment une potentielle ligne de production 3D XPoint pour son Fab 28 situé en Chine, le fondeur n'ayant visiblement pas prévu d'abandonner pour autant ce type de mémoire. (Source)

 

intel micron partenariat

#memories

 Le processus tire un peu en longueur, mais c'est en octobre que le divorce Micron-Intel devrait être achevé avec un gros chèque de l'un à l'autre ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !