''Hein ? Chauffage ?'' Hélas ! L'été touche déjà à sa fin, l'automne arrive dans 3 jours, et en un claquement de doigt nous serons en hiver... Qarnot, une entreprise française dont le nom est inspiré du célèbre physicien français Sadi Carnot (merci Nicolas !), a justement dévoilé un concept qui se veut à la fois innovant et écologique : vendre de la puissance de calcul à partir d'unités décentralisées tout en exploitant le dégagement calorifique à des fins de chauffage. Baptisé Q.Rad, le système construit autour de trois CPU AMD ou Intel (oui, pas de jaloux) est logé dans un boîtier en forme de radiateur complètement silencieux à l'aspect moderne. Un radiateur intelligent en somme, d'une puissance maximale de 500w ajustable via un thermostat intégré, qui est présenté comme apte à chauffer en continu et en douceur, une pièce de 30m². Mais quels en sont les avantages ?

 

qarnot chauffage numerique qrad

Oooooooooooohhhh !

 

Pour Qarnot, une telle répartition de son parc informatique est surtout moins exigeant et coûteux,  aussi bien en terme de stockage et d'espace requis, mais surtout en énergie. Plutôt que dépenser une fortune en électricité pour refroidir et dégager la vilaine chaleur de leurs serveurs, cette disposition permet de la réutiliser avantageusement en offrant du chauffage gratuit pour le local d'installation. Oui gratuit, car c'est l'entreprise qui remboursera chaque mois l’électricité consommée grâce à un compteur intégré dans le serveur. Il est bien là l’intérêt d'accueillir chez soi une telle solution : réduire son empreinte énergétique et sa facture en fin de mois. Si la maintenance et la mise à jour des composants seront assurées par Qarnot toutes les 3 à 5 années, il se pose quand même la question de savoir par rapport à la responsabilité en cas d'incident lié au serveur ou de dommage causé à celui-ci, par inadvertance ou non.

 

qarnot chauffage numerique ecolo

Ecologiiiiie !

 

L'aspect sécurité pourrait lui aussi inquiéter, autant par l’accès physique au boîtier, ou le roaming Wi-Fi dont il est équipé. Qarnot se veut néanmoins rassurant sur la sécurité des calculs effectués et la qualité du chiffrement de l'ensemble. Le Wi-Fi permettra de gérer le radiateur par l’intermédiaire d'une application smartphone, notamment en détectant si vous êtes à la maison ou ailleurs, et d'ajuster la charge de travail automatiquement pour ne pas chauffer inutilement... et peut-être limiter les risques lorsque personne n'est présent pour intervenir avec un extincteur si nécessaire sur le boîtier ?

 

De toute manière, l'offre de Qarnot est pour le moment réservée à des commandes supérieures à 20 appareils et s'adressera avant tout à une utilisation en hôpital, en entreprise ou pour des bâtiments neufs ou en rénovation. Il est aussi impératif d’être équipé en fibre ou d’y être éligible, et c'est logique vu le travail et le type de donnée qui seront transférés. Légèreté administrative de la France oblige, il y a de fortes chances qu'il y ait en plus un cadre réglementaire lourd et strict qui pourrait concerner directement ou indirectement de telles solutions, et qui devra évoluer si l'on souhaite voir un jour une adoption massive de ce genre d'alternatives écologiques. En attendant, pour les fans impatients du chauffage numérique, un bon gros PC de jeu ou dédié au minage fera l'affaire aussi.

 

Oyé Oyé ! Une vidéo promotionnelle sans musique épique !

Et sinon le choix des couleurs pour le boîtier radiateur ? Ça manque un peu de RGB toussa !

 

Est-ce-que c'est une révolution pour autant ? Pas vraiment, puisque des projets similaires ont déjà été expérimentés dans d'autres pays européens, dont l'Allemagne et les Pays-Bas, mais aussi en France, notamment avec ViFiB. Du coté de Paris par exemple, se trouve une des premières piscines chauffées ''numériquement'' à l'aide d'un data center. Toutes ces initiatives  ont encore du chemin à faire et des obstacles à franchir, mais il est encourageant de voir que le travail et la recherche en ce sens se multiplient un peu partout dans le monde. Par ailleurs, Qarnot a aussi affirmé vouloir travailler sur des solutions de chauffe-eau domestiques et  de chauffage de piscine. C'est le Ministère de la Transition écologique et solidaire qui sera heureux et fier de la French Tech. Cocoricoooo !

 Utiliser un PC comme chauffage numérique ? Une idée vieille comme l'informatique que Qarnot veut démocratiser et monétiser.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 24 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !