Après avoir vendu sa branche PC de bureau puis les serveurs au chinois Lenovo, voilà qu'IBM se sépare désormais de ses usines de fabrications de puces. Mais ici, pas de vente, puisqu'IBM donne purement et simplement ses usines à GlobalFoundries, ainsi que tous les brevets relatifs à la gravure des processeurs. Pire, IBM signe même un chèque de 1,5 milliard de dollars puisque l'activité était déficitaire de ce montant ! T'as pas 100 balles et un mars ?

 

Avec cet accord, GlobalFoundries récupère 2 usines dont une de 22nm (East Fishkill) mais aussi tous les salariés IBM ainsi que des milliers de brevets appartenant à IBM. Les 1,5 milliard seront versés à GlobalFoundries avec des paiements étalés sur 3 ans. Enfin, GlobalFoundries sera le fondeur exclusif des puces IBM gravées en 22, 14 et 10nm.

 

Au passage, on en profite pour rappeler que GlobalFoundries et Samsung ont conclu en avril dernier un partenariat stratégique sur le 14nm qui permet à GlobalFoundries d'avoir accès à la gravure en 14nm de Samsung et de l'utiliser sous licence dans ses usines. Enfin, on peut se demander si le programme "7 nanometers and beyond" est toujours d'actualité. Pour rappel, IBM comptait investir 3 milliards de dollars pour passer sous la barre des 7nm. (Source : HFR)

 

ibm.png  


Un poil avant ?

Une GTX 970 mini-ITX chez Gigabyte (MàJ)

Un peu plus tard ...

Un autre boîtier pour NUC chez Streacom

Les 25 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !