• DU SOUUUUUUUUUUUUUUUUFLE

Évidemment, nous n'échappons pas à la mesure de températures. Nous avons utilisé ici notre plateforme dédiée aux tests de refroidissement, sur laquelle nous installons les ventilateurs testés. Nous lançons ensuite un stress OCCT sur le processeur et nous voyons comment se comporte l'ensemble. Les résultats obtenus sont retranscrits ci-dessous :

 

 

Nos ventilateurs ne sont pas les plus puissants du plateau et cela se ressent au moment de relever la température. Les résultats restent convenables lors de cet exercice, où nous obtenons un delta d'un peu plus de 23°C avec le Light Wings 120 PWM, tandis que le modèle de 140 permet de gagner quelques dixièmes pour passer sous les 23°C de différence. Nous nous retrouvons dans le fond du tableau, avec ces résultats.

 

light wings effet 3light wings effet 4

Il y a plus d'effets si votre carte mère le permet

 

• Clap de fin !

comptoir yallahBon, ben, be quiet! donne une sacrée leçon de discrétion à la concurrence. Les Light Wings, quelle que soit leur taille, sont une belle réussite, tant esthétique que technique. Même si la marque veut rester simple et vous permettre d'éclairer votre intérieur sans passer par un énième logiciel propriétaire, elle le fait avec classe.

 

L'intégration de la guirlande de DEL nécessite au cadre des ventilateurs de prendre du poids. Le petit éclairage arrière donne du cachet en plus, même si c'est déjà vu. Quoi qu'il en soit, la marque fait ça proprement.

 

Côté technique, on ne se fait pas suer, on pioche dans ce qu'on sait faire. Rifle bearing, moteur à quatre pôles, hélice de Silent Wings. La sauce prend et nous nous retrouvons avec des monstres de silence. Il faudra faire tourner un trio de ces bestioles pour se rendre compte qu'elles sont là ! On grossit un peu le trait pour souligner l'excellent travail réalisé de ce côté. Pour ce qui est des performances, nous obtenons des valeurs correctes, qui ne cassent pas la baraque. Les deux modèles s'en sortent bien, mais restent dans le fond du tableau. Autant vous dire qu'ils devront se limiter à un usage en boîtier ou sur du refroidissement peu exigeant.

 

En ce qui concerne les tarifs, nous retrouvons bien la marque qui se place dans le milieu/haut de gamme. Le Light Wings 120 est annoncé à 22,90 €, tandis que le modèle de 140 mm ne coûtera qu'un euro de plus. Les deux modèles seront également disponibles en pack de trois, livré avec le fameux hub aRGB. On grimpe alors à 69,90 € pour le trio de 120 mm et 72,90 € pour les trois 140.

 

À l'issue de cette petite entrevue, nous ne pouvons que saluer l'exploit de ces nouveaux ventilateurs, qui ne vous crèveront pas les tympans. Les faibles nuisances sonores dégagées nous font oublier leur présence. L'éclairage par contre nous rappellera qu'ils sont alimentés ! Le prix reste convenable, les performances correctes et c'est tout ce qu'on aime !

 

 

 


corsair 40 asus 40 intel_logo.jpg

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test



1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !