Bien que certainement incomparable à la relation historique juteuse entre Microsoft et Intel, la collaboration entre Microsoft et Qualcomm existe également depuis un bon moment et ce dans une certaine intimité, au moins depuis l'époque où Microsoft s'était mis la première fois l'idée en tête de percer avec son OS dans le monde de la mobilité avec Arm. Ce qui n'était pas su jusqu'à présent, c'est que les deux acteurs avaient en réalité signé au départ un accord d'exclusivité pour le support de Windows avec les puces Arm de Qualcomm, du moins si l'on en croit ce qu'a rapporté XDA-Developers.

 

En revisitant l'ère des smartphones Microsoft, on se rend effectivement bien compte qu'aucun n'a jamais existé avec autre chose qu'une puce Snapdragon -  tablettes mises part, dont certaines embarquèrent un SoC Tegra de chez NVIDIA ou une puce Intel. Ceci expliquerait aussi pourquoi il y a encore si peu de concurrence sur ce segment du Windows avec Arm, clairement dominé par Qualcomm, étant donné que personne d'autre n'aurait donc pour l'instant été en mesure de proposer un tel support avec leurs solutions. Une exclusivité qui n'a certainement pas aidé l'adoption de l'écosystème Windows Phone et a peut-être même en partie contribué directement à son échec.

Mais avec Windows on Arm et Windows 11, les choses pourraient changer. En effet, selon des sources anonymes bien placées, cet accord d'exclusivité entre Qualcomm et Microsoft serait sur le point d'expirer prochainement, toutefois sans que l'on puisse déjà savoir quand. Un autre indice allant en ce sens, c'est que Microsoft a précédemment déclaré que toute entreprise qui le souhaite pourra construire une puce pour Windows on Arm, un peu comme pour signaler à MediaTek et son nouveau Dimensity, Samsung et ses Exynos avec de l'AMD dedans, et pourquoi pas à Apple et ses magnifiques M1 que l'heure est proche et qu'il serait peut-être dommage de manquer cette ouverture.

 

Justement, lors de son Executive Summit, MediaTek a déjà fait savoir qu'il faut s'attendre à voir apparaitre des PC avec SoC MediaTek, un projet qui serait toutefois encore au tout début de sa gestation. Toujours est-il que le sentiment général des dernières conférences de MediaTek et de Qualcomm est que le partenariat historique « Wintel » est en berne, et qu'il va donc y avoir un gros coup à jouer pour accompagner une transition x86 vers Arm dans le monde du PC - transition inévitable, parait-il. Mais en plus d'arriver à convaincre la clientèle d'opter pour du Windows on Arm, les nouveaux arrivants vont aussi devoir se montrer convaincants face à Qualcomm, qui a bien plus d'avance dans ce domaine. Bien entendu, tout cela ne se réalisera que si Microsoft arrive à faire le travail nécessaire côté logiciel pour une expérience digne de ce nom... Windows 11 à la rescousse ? (Source)

 

windows 10 arm qualcomm


Un poil avant ?

Envie d'un Tiger Lake sur carte mère micro-ATX ? Mais si c'est possible...

Un peu plus tard ...

Qu'apprend-on grâce aux derniers chiffres de JP sur le marché du GPU ?

 Après des années d'exclusivité, le marché Windows on Arm serait sur le point de s'ouvrir. En tout cas, MediaTek est déjà dans les starting-blocks ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !