Test • Noctua NH-D14

• Verdict

 

noctua nh-d14

Ce dossier touche à sa fin, et il est temps pour nous de dresser un bilan au sujet de ce NH-D14 de Noctua, un ventirad décidément pas comme les autres.

 

Tout d'abord, pas de doute possible : dans sa tentative de mettre au monde un monstre de l'air-cooling, Noctua a clairement réussi son pari, et le NH-D14 domine sans la moindre difficulté celui qui avait pourtant fait la réputation et les beaux jours de la firme : le NH-U12P.

 

Et les performances ne font pas tout, il est également très bien conçu, avec une finition exemplaire où seuls les puristes des bases à effet miroir trouveront à redire. Les systèmes de fixation des ventilateurs sont également ingénieux et très pratiques, un travail à saluer d'autant que le souci du détail est poussé jusqu'au bout comme ces caoutchoucs pour limiter les vibrations.

 

Le bundle est lui aussi bien fourni avec l'excellente pâte thermique de la marque et en bonne quantité, ou encore des modules ULNA qui permettent de tirer la quintessence du NH-D14 en termes de rapport performances / bruit. Le tout est de plus assorti d'une longue période de garantie, et d'un suivi comme toujours irréprochable de la part de Noctua, qui va même jusqu'à envoyer des kits d'installation gratuitement sur simple demande lorsque de nouveaux sockets apparaissent (FM1 bientôt chez AMD et LGA1155 chez Intel par exemple).

 

 

En petite fausse note, car il faut bien être tatillon et pousser le vice jusqu'au bout, nous citerons l'installation sur plate-forme Intel qui nous a semblé un peu laborieuse en nécessitant des interventions simultanées de chaque côté du socket et donc un jonglage qui irritera certains. Du côté d'AMD les choses sont déjà bien plus simples à ce niveau.

 

noctua nh-d14 et bundle

On pourrait également, bien sûr, citer l'énormité du ventirad une fois monté et ses 1.2kg avec les ventilateurs. Mais en vissant correctement la carte mère au boîtier, et bien entendu le ventirad lui-même, il n'y a pas de raison à moins de jouer au football avec sa tour qu'une catastrophe se produise ! Et Noctua ayant bien choisi un ventilateur 120mm à placer à l'avant du NH-D14, nous n'avons pas rencontré plus de soucis de compatibilité avec les barrettes mémoire qu'avec la plupart des autres ventirads "tours" imposants du marché : oui, il vous faudra faire attention à ne pas prendre des barrettes avec des dissipateurs démesurés, mais vous avez tout de même 1cm de marge environ en hauteur, de quoi déjà trouver de nombreuses références compatibles sur le marché !

 

Mais la critique qui reviendra le plus souvent sera bien sûr celle du prix. Oui, le NH-D14 est loin d'être donné, c'est même un tarif rarement vu pour un ventirad qui nous est proposé à 75€ environ. Et on peut lire tout et n'importe quoi comme remarques désobligeantes à ce sujet. "Mais c'est le prix d'un watercooling ça, aucun intérêt !" par exemple. Une phrase inexacte, car un watercooling performant réclame un investissement bien plus important, souvent le double environ pour quelque chose de correct. A 75€ on ne trouvera guère que des kits autonomes d'entrée de gamme à l'image du Corsair H50 par exemple, et là le verdict est clair : avantage au Noctua NH-D14 en termes de performances, il faut de "véritables" WC pour le faire plier. Autre argument souvent cité : le fait que ce prix est démesuré alors qu'on pouvait trouver l'IFX-14 à 50€. Certes, mais l'IFX-14 était lui livré sans ventilateur ! Et les Noctua NF-P12 et NF-P14 fournis ne sont vraiment pas ce qu'on peut appeler des modèles d'entrée de gamme... Enfin autre argument souvent cité : l'inutilité d'acheter un tel monstre pour gagner quelques petits degrés de plus comparé à des références déjà très performantes tel le Scythe Mugen 2 par exemple qui se monnaie à 40€. Un argument tout à fait valable mais qui traduit bien une réalité toute simple : le NH-D14 n'est bien sûr pas destiné à tous. Son n'achat n'est en rien une obligation, et il s'adressera aux passionnés, aux fortunés, aux overclockeurs avides de grappiller encore quelques MHz bref, ceux qui l'achèteront en connaissance de cause et pour répondre à leur besoin d'avoir toujours plus. Ce n'est pas votre cas ? Eh bien le NH-D14 n'est pas fait pour vous c'est aussi simple que cela, et vous serez heureux de ne pas avoir à débourser 75€ juste pour refroidir votre CPU. En revanche si votre passion vous pousse à l'acheter, il y a peu de chance que vous soyez déçu, même avec un tel investissement.

 

Au final c'est bien sûr un CDH d'Or que nous attribuons au NH-D14 de Noctua, qui cumule une conception soignée et des performances de haut vol, sans pour autant négliger le silence grâce à des modules ULNA fournis permettant d'obtenir un rapport refroidissement / bruit. Son prix ne le destine en revanche qu'aux véritables passionnés à la recherche des petits degrés en moins et MHz en plus ! cdh-or.png

 

Avantages

Inconvénients

Performances !!! Prix !!!
Rapport perfs / bruit idéal en mode ULNA Installation Intel un peu laborieuse
Conception soignée et intelligente Pas d'effet miroir de la base pour les puristes
Installation AMD simple et robuste  
SAV et garantie Noctua au top  

 

 


Nous remercions :

noctua_logo.jpg

 

amd_logo.jpg intel_logo.jpg gigabyte_logo.jpg crucial_logo.jpg kingston_logo.jpg bequiet_logo.jpg intel_logo.jpg


Un poil avant ?

L'Enermax Volcanus, un boîtier tout feu tout flamme

Un peu plus tard ...

Soldes: SSD Sandforce 200Go (voire 240Go) à 387€ livré

Les 59 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !