Du topre pour les programmeurs, assorti d’un qwerty étrange

 

Dans la série des claviers testés au comptoir, nous opposons souvent ceux orientés « pro » typé Apple, caractérisés par une conception très design axée sur la finesse et un mécanisme en ciseau, aux gros mécaniques pour joueurs sauce licornes, macros et rapidité de frappe. Cependant, ce serait oublier qu’une autre catégorie de personne possède également des affinités prononcées avec ces trukatouches : les geeks programmeurs, les vrais hackerz, avec la barbe et la chevelure hirsute. Pour ceux-là, une filiale du groupe Fujitsu-Siemens, nommée PFU Limited, possède dans son catalogue un Happy Hacking Keyboard Professional 2 spécialement dédié. Le bousin, loin d’être nouveau — sa première commercialisation datant de 2006 ! – est néanmoins un des ténors du genre, au point de posséder sa propre page Wikipédia. Format 60 %, switchs Topre et disposition QWERTY légèrement modifiée, voici les armes du compétiteur. Suffisant pour séduire le public ? La réponse dans ce dossier !

 

review happy hacking keyboard profesionnal 2



Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !