Intel vient de livrer ses résultats financiers pour le 4è trimestre 2019, et du coup pour l'année entière. La firme a brassé 20.2 milliards de dollars, contre 19.23 milliards attendus, les chiffres donc ont dépassé les attentes. Le bénéfice pour sa part s'établit à 6.9 milliards de dollars, tandis que le CA de 2019 est assez impressionnant avec 72 milliards de dollars.

 

En faisant le décompte par branche, la partie Client Computing a rapporté 10 milliards, en augmentation de 2% par rapport à Q4 2018, Data Center 7.2 milliards en hausse de 19%, Internet of Things Group 920 millions soit 13% de mieux, branche Non Volatile Memory 1.2 milliard pour 10% de mieux (merci Optane), Data-centric Mobileye 240 millions pour une hausse de 31%, et enfin Programable Solutions Group a rapporté 505 millions pour une baisse de 17%.

 

Comme on le voit, la partie "grand public" qui nous intéresse ici ne chute pas, encore, d'une année à l'autre, malgré des produits moins novateurs que la concurrence, et surtout vendus à prix d'or. Et que dire de la partie Data Center, où Intel faute de concurrence, se gave littéralement. On peut dire que les réseaux Intel sont très puissants, le support restant à ce jour sans concurrence, un point cruellement pénalisant pour AMD de longue date... Et qui manque toujours. En effet, la partie logicielle joue un rôle majeur dans le déploiement des solutions d'Intel auprès des grands comptes comme des plus petits, ce dernier bénéficiant d'une expertise non contestable. Mais le service se paye, et à ce jeu, AMD, malgré de bonnes solutions sur le plateau technique, a encore un long chemin à parcourir et beaucoup à prouver sur l'avenir, quand les bleus sont déjà positionnés sur des secteurs clés, comme par exemple la 5G, les réseaux ou encore l'IA. Attention néanmoins au retour de bâton : on se souvient du cuisant échec d'Itanium qui avait conduit la firme à s'aligner sur la stratégie B2B de son concurrent. D'autant que la fuite de cerveaux observée sur les technologies GPU en faveur de Santa Clara, s'opèrent également à sens inverse avec des cadres recrutés pour l'entité business de Sunnyvale.

 

Il restera à voir les chiffres de ces derniers, il serait bon que le CA soit d'un autre niveau que les classiques 1.5 milliard trimestriels.

 

500 euros

 Intel livre ses résultats financiers pour Q4 2019, et on attend encore de voir le géant payer sa conduite monopolistique qui a endormie le marché des années durant. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !