• Fouille intégrale de la carte 

nzxt z590 n7 - vue de face [cliquer pour agrandir]nzxt z590 n7 - vue de dos [cliquer pour agrandir]

Depuis l'extérieur, il est difficile de voir les changements avec les dernières cartes du même fabricant, toutefois le style présent est toujours aussi plaisant.

 

Sur le plan visuel, la carte ne semble avoir aucune différence avec les modèles précédents, notamment la N7 Z490, qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Nous gardons donc le même concept ici, avec un carénage mat blanc ou noir, pas de LED RGB embarquée et une grande parie de la connectique qui est coudée, ce qui fera le bonheur des moddeurs. Pour ce qui est des ports disponibles, vous retrouverez 4 emplacements pour des barrettes en DDR4, 1 PCIe x16 4.0, 1 PCIe x4 3.0, 3 PCIe x1 3.0 et 2 ports M.2 : 1 en PCIe 4.0 - fonctionnel que si vous avez un CPU Rocket Lake - et un en PCIe 3.0, cependant nous aurions aimé avoir un troisième emplacement M.2, qui devient plus utile de nos jours. 

  

nzxt z590 n7 - vue détaillée du pcb : face avant [cliquer pour agrandir]nzxt z590 n7 - vue détaillée du pcb : face arrière [cliquer pour agrandir]

Notre petite analyse rituelle du PCB avec le détail des composants principaux.

 

Sous le carénage immaculé de notre modèle, l'électronique s'avère bien fournie et la carte dispose d'un bon nombre de contrôleurs pour les ports USB ou la gestion de quelques ajouts, comme les connecteurs RGB. Par contre, la double face n'est que très peu utilisée, mais comme la face avant ne semble pas pour autant saturée, cela ne sera pas un problème. Nous retrouvons donc la touche d'ASRock sur les cartes mères de milieu de gamme dans cette fabrication, avec une électronique avancée, sans pour autant faire dans l'excès de fonctionnalités.

 

nzxt z590 n7 - gestion de l'alimentation : bloc de gauche [cliquer pour agrandir]nzxt z590 n7 - gestion de l'alimentation : bloc du haut [cliquer pour agrandir]

nzxt z590 n7 - zoom sur les VRM [cliquer pour agrandir]

NZXT utilise une architecture surprenante, avec deux contrôleurs différents pour obtenir le nombre de phases désiré.

 

Le circuit d'alimentation est quant à lui plus étonnant et assez inédit pour une carte mère, rappelant un peu ce que nous retrouvons sur certaines cartes graphiques Ampere. En effet, la régulation de la tension est gérée par 2 lignes de VRM disposant chacune de leur contrôleur respectif, un RT3609BE de chez Richtek en 5+2 phases pour la ligne du haut et un RAA229001 sur 7+1 phases pour la ligne de gauche, sans que l'on sache si elles sont installées en parallèle ou de manière synchrone. Toutefois, cela permet de conserver un bon équilibre sur les phases et d'avoir les mesures de température et de courant comme il le faut, et avec un total de 14 VRM pour le CPU, il y a des chances que cette carte réussisse à faire face à des modèles véloces de chez Intel.

 

nzxt z590 n7 - circuit audio : chipset [cliquer pour agrandir]nzxt z590 n7 - circuit audio : amplificateur [cliquer pour agrandir]

NZXT garde une topologie d'ancienne génération, ce qui est un peu regrettable.

 

Le circuit audio n'évolue pas depuis la dernière génération, et pour le coup cela reste dommage, car si le circuit n'était pas mauvais, nous aurions bien aimé voir une puce de dernière génération de chez Realtek, qui est bien plus efficace que le classique ALC1220 qui équipe cette carte mère. Cela n'est pas vraiment une surprise, car nous avons vu qu'ASRock semble ne pas avoir franchi le pas comme certains de ses concurrents, et est resté sur les puces classiques de Realtek au lieu de chercher les nouvelles références ALC4080 et ALC4082.

 

nzxt z590 n7 - puce de gestion du réseau [cliquer pour agrandir]nzxt z590 n7 - puce de gestion du RGB [cliquer pour agrandir]

nzxt z590 n7 backplate

La connectique est bien plus fournie que par le passé, une grosse amélioration qui sera fort appréciable.

 

Penchons-nous sur la connectique pour finir cette analyse. La façade arrière est beaucoup mieux fournie que par le passé avec 3 ports USB 3.2 Gen 2 Type-A, 1 port USB 3.2 Gen 2 en Type-C, 4 ports USB 3.2 Gen 1 et 2 ports USB 2.0. Nous retrouvons pour le reste du HDMI, le tout accompagné d'une puce Ethernet Realtek en 2.5G et du Wi-Fi 6E, ce qui permet d'avoir un réseau rapide et équipé des dernières technologies en vogue sur le marché.

 

La connectique interne est assez chargée elle aussi, avec notamment 7 ports pour les ventilateurs, 2 headers USB 3.2 Gen 1 et 1 header USB 3.2 Gen Type-C, mais que 4 ports SATA, 1 port RGB et 1 port aRGB, puisque les deux autre ports sont dédiés aux bandes LED NZXT exclusivement. D'ailleurs, la carte n'embarque pas du tout de RGB intégré, il faudra donc composer avec des éléments extérieurs, mais la finition couplant un carénage complet et une peinture mat monochrome reste toujours aussi glamour pour ne pas avoir recours aux loupiotes.



Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !