• Fouille intégrale de la carte

 

msi meg z590 ace gold edition - vue de face [cliquer pour agrandir]msi meg z590 ace gold edition - vue de dos [cliquer pour agrandir]

Le dragon de MSI brille sous les dorures de la façade avant incrustée d'or 24 carats, qui servira surtout pour frimer en LAN auprès des autres geeks.

 

Pour l'occasion, MSI met le paquet sur les détails visuels, et il n'y a pas à dire, c'est réussi : entre l'aluminium brossé à la perfection, les incrustations en or véritable et le polissage à l'extrême, la carte est presque parfaite visuellement. En effet, nous trouvons que le dragon gâche le spectacle, mais cela reste une affaire de gout bien entendu, un logo plus luxueux et/ou plus sobre aurait été la bienvenue pour accompagner le style. Par ailleurs, point de loupiote cette fois-ci, l'objectif étant plutôt de refléter les lumières des autres composants, cette carte se mariera à la perfection avec des composants blancs. Et justement, pour les accueillir nous avons 2 emplacements PCIe 4.0 x16 - configurés en x8/x8 s'ils sont tous les deux utilisés -, 1 port PCIe 3.0 x4 et 2 ports PCIe 3.0 x1. Pour la RAM, nous avons 4 slots DDR4, et le stockage en NVMe restera plus classique : 1 port M.2 PCIe 4.0 x4, mais ce dernier sera inactif si vous n'avez pas de CPU Rocket Lake de mis sur la carte mère, et 3 ports M.2 PCIe 3.0 x4.

  

msi meg z590 ace gold edition - vue détaillées du pcb : face avant [cliquer pour agrandir]msi meg z590 ace gold edition - vue détaillées du pcb : face arrière [cliquer pour agrandir]

Notre petite analyse rituelle du PCB sur ses deux faces.

 

L'électronique est digne de ce que nous cherchions à retrouver sur une carte mère haut de gamme : des contrôleurs dédiés de haute qualité, une optimisation du placement des composants pour éviter les perturbations et une bonne utilisation des multiples faces disponibles. Même le Thunderbolt 4 dispose de redriver pour ses lignes PCIe 3.0, ce qui permettra de garantir le meilleur débit et une stabilité correcte sur les composants qui y seront connectés. D'ailleurs, l'utilisation d'une carte fille pour le Thunderbolt 4 est plutôt une bonne idée, car cela permet de ne pas trop serrer les composants et d'être sûr que tout rentre sans complications.

 

msi meg z590 ace gold edition - contrôleur d'alimentation [cliquer pour agrandir]msi meg z590 ace gold edition - zoom sur les vrm [cliquer pour agrandir]

Il y a peu de changements sur l'alimentation par rapport à la MPG Z590 Gaming Carbon Wifi, si ce n'est que la présence de doubleurs de phases pour mieux équilibrer les charges.

 

Au niveau de l'alimentation, nous retrouvons un scénario proche de la Z590 Taichi de chez ASRock, mais en un peu mieux : 8 phases dédoublées de façon synchrone - vérification de la configuration des 6617A au multimètre -, 2 phases pour le SoC et 1 phase pour l'iGPU. Les VRM dédiés au CPU sont des ISL99390, prévus pour tenir 90 A, et pour le reste nous avons le droit à des RAA220075 de chez Renesas toujours, le tout connecté au contrôleur ISL69269. Cela ressemble quasiment à ce qui est présent sur la MPG Z590 Gaming Carbon Wifi, sauf que l'ajout des 6617A de chez Renesas permet d'équilibrer correctement les phases dédoublées et d'ajuster correctement la détection de courant, permettant de garder un contrôle optimal de la régulation en tension. Une combinaison qui, avec 16 VRM dédiés au CPU, devrait permettre de faire grimper le compteur sans aucun souci.

 

msi meg z590 ace gold edition - circuit audio [cliquer pour agrandir]

Le circuit audio utilise le haut de gamme de chez Realtek couplé avec un DAC ESS Sabre, avec un amplificateur pour gérer les casques à haute impédance.

 

Pour le bonheur de nos oreilles, MSI réalise ici un circuit assez haut de gamme, avec ce qui se fait de mieux chez Realtek avec l'ALC4082, qui est accompagné de l'excellent DAC ESS Sabre 9018, qui peut gérer les 8 canaux en sortie du chipset audio. Comme celui-ci n'a pas d'amplificateur intégré - contrairement au 9218 plus fréquemment rencontré - MSI rajoute un amplificateur dédié, et utilise plusieurs régulateurs de tension afin de limiter au plus que possible les bruits de fond. Nous ne retrouvons pas de condensateurs WIMA par contre, mais il n'est pas impossible que l'amplificateur soit en double rail - autrement dit, dispose d'une alimentation symétrique - ce qui supprime le besoin de tels condensateurs en sortie.

 

msi meg z590 ace gold edition - puce ethernet [cliquer pour agrandir]msi meg z590 ace gold edition - carte de gestion du Thunderbolt 4 [cliquer pour agrandir]

msi meg z590 ace gold edition - driver pour les lignes PCIe du Thunderbolt 4 [cliquer pour agrandir]

msi meg z590 ace gold edition - backplate

La connectique est bien fournie il ne manque plus que du Thunderbolt pour que ce soit parfait.

 

Pour ce qui est de la connectique, le Thunderbolt 4 est de la partie, et nous avons aussi le droit à deux ports - et câbles - pour amener le signal DisplayPort issu de votre carte graphique sur les ports USB-C, ce qui ravira ceux qui disposent d'écrans connectés de la sorte. Par contre, pas de Power Delivery ici, le port n'est donné que pour une alimentation maximale de 15 W en 5V/3A. Les ports USB ne sont pas pour autant mis de côté, puisque nous retrouvons 2 ports USB 3.2 Gen2, 4 ports USB 3.2 Gen1 et 2 ports USB 2.0, ainsi qu'un port HDMI 2.0b pour exploiter l'iGPU. Bien entendu, la carte est aussi équipée du Wi-Fi 6E et du Bluetooth 5.2, ce qui est devenu un classique dans le haut de gamme Intel sur cette génération.

 

Nous retrouvons des connectiques intéressantes en interne, ce qui permettra de rajouter plus de ports selon les besoins, et la ventilation dispose de nombreux points de branchement, ce qui est pratique. Au niveau du RGB, il faudra se contenter des headers sur la carte, celle-ci étant vierge de toutes loupiotes disco. 



Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !