• Verdict

boxNous voici parvenus au terme de ce dossier, et nul doute que ces Ryzen 3000XT vont laisser beaucoup de monde perplexe. En effet, il ne s'agit pas d'un refresh destiné à augmenter les prestations de manière sensible, mais bien d'un complément d'offre à la gamme disponible depuis près d'un an. L'objectif semble avant tout de proposer des fréquences officielles plus élevées, et ce même si les conditions d'application de ces dernières en limitent pour le moins la pertinence. On pourra donc s'interroger légitimement, quant aux raisons d'un tel lancement. À n'en pas douter, des considérations d'ordre marketing (effet nouveauté, communication de fréquences plus élevées, détourner les projecteurs de la nouvelle offre du concurrent, etc.) ont présidé à ce choix, bien plus qu'un réel besoin de réajustement technique dicté par une concurrence reprenant l'ascendant. Ce n'est bien entendu pas l'apanage d'AMD, tous les constructeurs y allant de leur multiplication de l'offre, surtout lorsqu'ils sont en situation favorable. Cela ne rend pas pour autant les nouveautés, l’exemple est ici parlant. Les rouges ont tout de même le bon goût de laisser perdurer l'offre actuelle, qui dispose à présent de tarifs plus accessibles que lors de son lancement il y a un an. Reste à attendre des tarifs plus raisonnables sur la plateforme B550, afin d'offrir un ticket d'entrée au PCIe 4.0 plus accessible favorisant sa démocratisation. 

 

Pour revenir aux CPU dont nous vous proposons aujourd'hui le test, un an jour pour jour après celui des 3900X/3700X, on pourra leur trouver un petit intérêt (en grattant bien quand même) principalement au niveau des tâches faiblement parallélisables, même si les écarts restent à la marge. En définitive, seul l'overclocking parait proposer des progrès tangibles, puisque les exemplaires à notre disposition se sont montrés beaucoup plus coopératifs à ce niveau que les versions "X" correspondantes, testées l'année dernière. De quoi rehausser quelque peu l'attrait pour certains, même s'il faudra opter pour un refroidisseur très performant, afin d'en tirer vraiment parti. Il n'est pas non plus interdit de penser que les versions "X" récentes, se montrent elles aussi plus coopératives, le procédé de gravure 7 nm de TSMC ayant probablement fait des progrès en un an. Cela reste dans tous les cas bien maigre, pour justifier à notre sens de nouveaux modèles, mais ne dit-on pas qu'abondance de biens ne nuit pas ? AMD est probablement au fait de ce proverbe. 

 

3000xtVous l'aurez compris au travers de ce dossier, ces versions "XT" ne sont pas ce que les anglophones appellent un game changer, ce qui ne sera pas pour déplaire aux possesseurs de versions "X", n'ayant en définitive que bien peu à leur envier. Ils permettront peut-être de satisfaire quelques besoins (très) spécifiques, mais il faudra surtout vérifier attentivement l'évolution de leur tarification une fois l'effet nouveauté passé, afin de statuer définitivement sur leur pertinence. Ils ne justifient pas selon nous un surcoût conséquent, les différences étant bien trop restreintes en pratique, comme on pouvait s'y attendre. AMD indique que les trois Ryzen 3000XT devraient se retrouver aux tarifs respectifs suivants en boutique : 544,90 €, 435,90 € et 271,90 €. En ce fiant aux prix du comparateur à l'heure d'écrire ces lignes, le 3900XT serait facturé 77 € plus cher que la version "X" (+16.6%), le 3800XT serait lui 71 € plus onéreux (+19,5%) et enfin le 3600XT nécessiterait 52 € de plus que le 3600X (+23.6%). Autant dire qu'avec un tel différentiel, l'intérêt nous parait très limité pour ne pas dire inexistant, gageons que l'évolution du prix en boutique décidera de la pertinence finale de ces nouveautés. Car ils conservent malgré tout les atouts des puces Zen 2, assurant un niveau de performance de très haut niveau dans leurs segments tarifaires respectifs, et ce quel que soit le type de tâches qui leur sont confiées. Pour autant, était-il bien nécessaire d'ajouter ces références alors que les processeurs originels proposent déjà peu ou prou la même chose ? Les amateurs de véritables nouveautés auront les yeux tournés vers la fin d'année et Zen 3, sans compter de nouveaux APU pour ordinateurs de bureaux intégrant jusqu'à 8 cœurs Zen 2, qui devraient apparaître d'ici là. Un dernière précision qui a son importance puisque concernant l'offre promotionnelle débutant ce jour et qui voit AMD offrir le jeu Assassin's Creed Valhalla avec certains processeurs Ryzen. Si les 3800XT et 3900XT compteraient parmi les éligibles, le 3600XT n'en ferait lui, pas parti.

 


noctua 40 asus 40 bequiet 40 amd 40 intel 40 Logo G.Skill

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition des éléments de test.

 



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 28 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !