• Burn baby burn !

Sur le 3900X, les réglages automatiques prévus par ASUS sont bien présents, mais nous allons tabler sur une consommation standard du processeur pour l'OC -chose réglable via le Ryzen Master- afin de garder les mêmes conditions de chauffe des VRMs. Le graphique suivant montre les écarts de températures selon différentes consommations :

 

 

C'est agréable de voir que le prix élevé des cartes mères X570 veut dire que même sur les modèles plus abordables, le refroidissement est au top du top. Même à 150W la carte reste dans des températures raisonnables, ce qui permet d'envisager l'utilisation d'un 3900X avec un léger boost de fréquence sur tous les cœurs. C'est très intéressant dans l'ensemble et la chaleur est bien répartie, ce qui donne une carte qui promet une belle endurance. Avec les radiateurs massifs, une configuration plus légère et manquant de souffle ne sera pas un problème, la marge disponible en chaleur étant grande.

 

asus prime x570 pro - image ir au repos [cliquer pour agrandir]asus prime x570 pro - image ir à 95 w [cliquer pour agrandir]asus prime x570 pro - image ir au repos [cliquer pour agrandir]

De gauche à droite : images infrarouges de la carte mère au repos / en charge 95 W / en charge 150 W 

 

• Comment que ça sonne ?

Basée autour d'un chipset ACL1220 -et pas grand chose-d'autre- la carte ne semble pas super bien équipée, mais le layout permet d'obtenir un rapport signal à bruit correct comme le montre l'analyse RMAA :

 

 

Si le rapport signal à bruit est propre, nous sommes déçu par le manque de bonne séparation des voies audio. Le risque est d'avoir un son serré, autrement dit sans sensation d'espace sonore et donnant l'impression d'écouter un groupe jouer dans votre chambre. Les distorsions sont assez propres, ce qui promet un son neutre et propre. C'est tout de même pas mal pour une carte aussi peu équipée, qui fait limite mieux que certaines qui vantent l'utilisation de DAC de qualité.

asus prime x570 pro - thd [cliquer pour agrandir]asus prime x570 pro - imd [cliquer pour agrandir]

THD (Taux de Distorsion Harmonique) - IMD (Taux de Distorsion d'Intermodulation)

 

L'écoute finale est tout aussi surprenante par rapport au matériel embarqué, mais elle ne sera pas pour autant des plus agréables. Le son reste propre et intelligible, mais la diaphonie rend plates et sans ampleur les musiques fortes comme les orchestres symphoniques, la musique baroque ou le heavy métal. L'effet est amplifié par le coup très neutre de la restitution sans distorsion, donnant un son au final froid et peu compressé. Maintenant il ne sera pas un supplice pour vos oreilles et suffira pour une grande majorité d'utilisateurs ne cherchant pas à soigner ses oreilles.

 

• Verdict

comptoir 4stars

Cette génération X570 de carte mère AMD marque un renouveau sur la qualité de fabrication, mais l'impact sur le prix est conséquent. Pour autant ASUS fournit ici une carte mère qui n'a rien à envier aux modèles plus costaud et est capable de dompter le monstre Ryzen à 12 cœurs sans aucun souci. Cette Prime X570-Pro est convenablement équipée, dispose d'une ventilation silencieuse et dispose d'un aspect moins "cheap" que sa version Z390, elle sera donc très largement suffisante pour la majorité des utilisateurs qui ne cherchent pas la perfection ou les records d'overclocking. Capable de tenir un boost et disposant d'une bonne suite logicielle, on regrette quelque peu son âge et quelques manquements sur le monitoring, à ce tarif ça aurait pu être la moindre des choses, tout comme le Wi-Fi qui n'est pas embarqué de base. Des petits points qui coûtent une étoile au final.
prime x570 proasus prime x570 pro notation

corsair logo pico technology gskill logo 

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 



Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !