Giant steps are what you take, walking on the Moon !

 

Sorti en octobre 2019 sur nos chères bécanes, Deliver us the Moon fut une réelle bonne surprise ; mêlant recherche et énigmes, le jeu offrait une ambiance prenante et oppressante. La sensation d'être le seul vivant humain pouvait rendre le joueur paranoïaque, surtout avec un casque vissé sur les oreilles : la bande-son étant au service du jeu, elle apporte sa part à la réussite globale. Toutefois, un détail n'avait échappé à personne : le jeu était livré sans DLSS et sans Raytracing bien qu'annoncés initialement. En début d'année la rustine est apparue et il était temps de faire le point sur ces deux technologies pour ce titre.

 

header duttm dlss rtx

 

Une ptite heure avec Tomiche, cela fait toujours un bien fou.



Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !