• Comment que ça marche ?

On passe aux performances en jeu. On a vu dans le protocole qu'on avait utilisé une RTX 2060 signée ASUS et une RTX 2080 Ti FE afin de voir ce que ça donne et quels impacts sur les images par seconde pouvaient avoir le Ray tracing. On a aussi mesuré l'impact que peut avoir l'ajout du filtre Sharp. A priori ce dernier ne devrait avoir aucune incidence, étant un filtre post-traitement. Les détails sont à fond sur une scène de notre choix que l'on peut considérer comme chargée. Évidemment, vu l'apport visuel léger du RTX, on a donc délibérément choisi de tester les trois définitions 1080p, 1440p et 2160p sur nos deux cartes.

 

• RTX 2060

On attaque par la petite soeur, la RTX 2060. Comme on s'en doutait, les moyennes en FHD et WQHD sont élevées, y compris avec RTX. En UHD par contre, c'est plus compliqué sans être atroce, disons qu'il est possible d'y jouer en UHD sans RTX, et avec pudeur avec RTX, sauf si vous possédez un écran G-Sync. Dans ce cas, la chose devrait bien être gérée au niveau des images par seconde valeur basse.

 

 

• RTX 2080 Ti

On monte d'un cran et on passe sur la reine actuelle de la trouadé. Étant donné les résultats entrevus sur la RTX 2060, on ne se fait aucun souci pour la carte TU102. Et effectivement, c'est une simple formalité pour la carte sous ce jeu. Il ménage clairement les GPU, et l'ajout du RTX ne lui fait pas une grosse amputation de performances. On a quelque chose d'équilibré au final entre perf sans et avec RTX, dommage juste que ça se voit si peu.

 

 

Nous touchons donc au terme de cet article basé sur le jeu Call of Duty Modern Warfare version 2019



Les 19 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !