• Aziz, Lumière !

Après le côté fixe des images qui permettent quand même d'avoir déjà un bon avis, on continue avec les vidéos comparatives. Il y en a 4, et elles sont toutes réalisées de la même façon, SMAA2TX, puis ajout du RTX en conservant cet antialiasing, et enfin on y ajoute du Sharp. On débute par la première.

 

 

Comme on l'a vu dans la dernière image, la différence entre présence et absence de RTX est proche du zéro. Le Sharp fait son effet encore une fois, mais il semble clair qu'avec si peu de différences visuelles, on ne voit pas comment l'ajout du RTX pourrait plomber les performances. Il y en a, certes, mais ça ne saute pas aux yeux, c'est le moins que l'on puisse dire. Autre film réalisé par un studio qui a pu se payer Chuck Norris !

 

 

Cette fois, en milieu clos, c'est plus flagrant : plusieurs sources de lumière = impossibilité d'avoir une seule ombre nette comme la raie de Pascal. C'est parfaitement cohérent même si, visuellement, ça n'explose pas les mirettes. On en profite pour rendre hommage à cette immense doubleur qu'était Pierre Hatet, connu aussi et surtout pour son doublage du Doc dans Retour vers le Futur, et que l'on entend donner la réplique à Chuck dans cette vidéo.

 

Troisième vidéo, on retourne dans ce pays occupé par des Russes, exploitant la population locale sous le prétexte que c'est pour son bien. Encore une fois, difficile de se montrer enthousiaste sur l'exploitation du Ray tracing, et pourtant il y avait de quoi faire avec les zones ombre/lumière. Le filtre Sharp est là et on l'apprécie, même si c'est subjectif finalement, on aime ou pas l'effet qu'il apporte.

 

 

Là aussi, c'est très subtil. Le RTX reste planqué, il doit avoir peur des rayons du soleil. Sharp quant à lui se débine moins et montre l'étendue de sa force. Dernière vidéo, on va débusquer Philippe !

 

 

Les ombres avec RTX sont plus diffuses, et cela est cohérent puisqu'il y a de nombreuses sources de lumière, toutefois c'est léger. Philippe se cache toujours, mais avec le filtre Sharp, on va le voir et bien le voir ! C'en est fini de ce tour d'horizon pas si lointain que ça finalement, puisqu'on s'est attardé sur les détails justement. On passe aux performances, té !




Les 19 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !