• Final Fantasy XV

Originellement annoncé sous le nom Final Fantasy Versus XIII, cet opus a constitué l'une des plus grandes arlésiennes vidéo-ludique (derrière le champion absolu Duke Nukem Forever), puisqu'il a fallu 10 ans pour le voir finalement éclore sous le nom Final Fantasy XV, fin 2016 sur console et début 2018 sur PC. RPG en monde ouvert permettant de suivre le road movie du prince Noctis, suite à la mort de son père, il s'appuie sur le moteur 3D Luminous Studio 2.0, qui, dans sa version PC, a été agrémenté de technologies du caméléon. Parmi ces dernières, on citera le VXAO, Hairworks, TurfEffects et ShadowLibs. La première améliore l'occlusion ambiante via l'usage de voxels, la seconde est censée donner plus de réalisme aux cheveux/poils/crinières, la troisième densifie et augmente le réalisme de la végétation et enfin la dernière améliore les ombres. La qualité visuelle progresse nettement avec leur activation, mais ils s'avèrent en contrepartie (très) très gourmands. Enfin, un pack de textures HD optionnel et pesant tout de même 63 Go, complète le tout. Le jeu est maintenu à jour via Steam et nous utilisons un déplacement reproductible avec toutes les options au maximum (ShadowLibs désactivé car non supporté par Polaris et Hawaii), couplées au TAA et au pack de textures optionnel pour mesurer les performances.

 

Deux comptoiroscopes : à gauche, nous comparons les presets graphiques, à droite les ratios 16:9 / 21:9

Final Fantasy XV [cliquer pour agrandir]

Voilà de quoi se réconcilier avec les stations-service malgré la flambée des prix !!

 

L'effet balancier se poursuit d'un titre à l'autre, cette fois côté vert, avec une nette domination des GeFORCE. La RX 590, fut-elle Nitro+ ne fait que limiter la casse, ce niveau de détails est toutefois difficilement exploitable avec toutes les cartes en 1080P, y compris de la gamme supérieure. Il faudra donc jouer avec les options pour gagner du framerate.  

 

 

 

• Forza 4 Horizon

Windows 10 et son Play Anywhere intronisé par l'éditeur à au moins cela de bon, les exclusivités Microsoft de la Xbox se retrouvent sur PC sans avoir à attendre. Forza Horizon 4 en profite donc pour prendre d'assaut nos machine de jeux, ce qui est une bonne chose vu la qualité de l'opus. Turn 10 Studios qui l'a développé s'appuie bien naturellement sur le moteur maison dévolu à cet usage, le ForzaTech. Le résultat visuel atteint par les graphistes mérite le détour, d'autant que le jeu propose des performances très correctes avec de nombreuses cartes, y compris avec des détails élevés. L'UWP a bel et bien progressé par rapport à ses toutes premières sorties. Le jeu est maintenu à jour via le Windows Store et nous avons donc choisi d'utiliser le niveau de détails maximum, couplé au MSAA 4x afin d'évaluer les cartes avec ce titre. Nous utilisons pour cela le benchmark intégré, suffisamment long et reproductible.

 

Forza Horizon 4 [cliquer pour agrandir]

Ça passe, ça passe, ça passe... 

 

Ce sont les rouges qui sont à la fête cette fois, la GTX 1060 AMP! arrivant tout juste à égaler la RX 480 de référence. La Sapphire RX 590 Nitro+ prend un ascendant de 15%, pas de quoi sauter au plafond mais toujours ça de pris quand même.  

 

 

Poursuivons page suivante avec la quête d'une adorable souris !




Les 59 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués