• Conclusion

Alors que les HD4870 et HD4890 ont quasiment disparu des rayons des VPC, la HD5770 s'impose comme l'alternative la plus crédible sur son segment de 130 à 150€. Tout du moins c'est la carte qui propose les dernières technologies communes comme DX11, et qui de surcroît consomme et chauffe relativement peu . Chez le caméléon, en l'absence de Fermi dans cette tranche tarifaire, il faut se rabattre vers les GTX260.

 

Comme nous l'avons dit, la 3è génération de HD5770 est là, et chaque constructeur a ainsi pu fournir un ou plusieurs modèles ayant des PCB modifiés et/ou des solutions de refroidissement maison. MSI à la vue des résultats de températures et de nuisances sonores a complètement réussi son pari avec un Twin Frozr II qui est remarquable. La marque a doté sa carte de points de contrôle de tension, utilisé des composants de classe militaire (rompez !), une façon détournée de dire que les composants sont 100% japonais, mais on peut voir carte en main que la finition visuelle est exemplaire. D'un point de vue fréquences, l'overclocking d'usine est très faible, mais chez la concurrence ce n'est guère mieux puisque seules les Powercolor/Club 3D à 875/4900 et la XFX edition XXX à 875/5200 font mieux, mais à des tarifs supérieurs à 160€, tout comme la Hawk qui se négocie autour des 160 voire 170€.

 

Et c'est là que le bât blesse effectivement. Le prix est un peu trop élevé pour s'imposer comme LA HD5770 du marché, et c'est bien dommage pour la firme. Pourquoi alors ne pas proposer à ce tarif une Hawk bien plus overclockée puisque c'est le cheval de bataille de MSI et que la carte tient largement plus sans bidouiller les tensions ? Ou pourquoi ne pas la proposer moins chère afin de ne laisser aucune chance à la concurrence ? Toujours est-il que MSI semble avant tout proposer ce produit pour les bidouilleurs et autres fanas du moindre réglage, et dans cette optique l'overclocking d'usine devient obsolète et inutile. 

 

Pour conclure, la Hawk est un produit qui a du mal à se positionner, mais qui de toute manière satisfera ses acheteurs grâce à ses qualités notamment niveau ventilation, nuisances sonores et potentiel d'overclocking. Seuls le prix et un overclocking d'usine sont un cran en deçà de l'homogénéité de l'ensemble, la carte rate donc l'or pour ces raisons. Si MSI avait pu répondre de manière claire à la question "à qui se destine- t-elle ?", elle aurait fait un carton, car à ratisser le plus large possible, elle saura convaincre les bidouilleurs, mais laissera sur leur faim ceux qui ne le sont pas et qui auraient aimé à ce tarif avoir la plus puissante des HD5770.

 

cdh-argent.png

A la vue de ses performances étonnantes en refroidissement, en nuisances sonores faibles tant au repos qu'en charge, et son vrai potentiel d'overclocking, nous attribuons un CDH d'Argent à cette MSI Hawk qui rate la distinction ultime par un prix trop élevé et un overclocking d'usine trop faible qui ne la différencie sur ce point pas suffisamment de la concurrence.

 

 

 

msi hd5770 hawk box [cliquer pour agrandir]  



Les 28 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !