• MSI HD5770 Hawk

Les HD5770 donc ne sont pas animées par le même GPU que les HD5800/HD5900, elles sont  en effet équipées d'un Juniper et non d'un Cypress. On pourrait presque dire que c'est  une demie HD5870, car elle conserve les fréquences de 850/4800 Mhz, mais possède des caractéristiques qui sont deux fois moindres : 800SP au lieu de 1600, 16 ROP au lieu de 32, 40 TMU au lieu de 80 et enfin un bus mémoire qui tombe à 128 bits au lieu de 256. Pour savoir d'ailleurs ce que valent ces cartes face aux 9800GT, HD4770 ou encore HD4890, un petit saut sur l'article que nous avions consacré aux cartes AMD DX11 fin d'année dernière. Cette carte chez MSI donc ne diffère pas beaucoup techniquement des autres HD5770, hormis les fréquences, boostées, qui passent à 875/4800MHz.

 

La carte arrive dans un carton d'une taille relativement confinée, teinté de bleu, et représentant un avion de chasse à la palombe. En revanche pas d'idée précise du bundle à l'ouverture du carton : ce dernier est arrivé dans un état lamentable, fait du peu de soin apporté par certains de nos confrères, et laisse penser que le bundle a été altéré. Néanmoins ce qu'il y avait dans la boîte, complet ou pas, était un CD de pilotes incluant Afterburner déjà obsolète puisque la 1.6.0 bêta 6 est déjà parue, un adaptateur molex, un adaptateur DVI vers VGA, et un adaptateur pour mesurer les tensions via des emplacements prévus sur la carte, mais pas de jeu mentionné sur la dépouille du carton d'emballage.

 

msi hd5770 hawk box  

 

Passons à la bête. La première impression qui ressort est qu'elle parait imposante, tout en restant relativement courte. Et elle est finalement aussi longue qu'une HD5770 de référence. Elle arbore un PCB noir qui plaira aux plus geeks d'entre vous, mais son style est clairement donné par son Twin Frozr II dont le gris brillant se marie à merveille, donnant à la carte un look qui ne laisse pas indifférent.

 

la msi hd5770 hawk prend la pose

Le panneau arrière est des plus classiques par rapport aux autres HD5770, tout juste on pourra noter la disparition d'une prise DVI au profit d'une réglette arrière complète arborrant un sigle MSI.  Bien que les ventilateurs soient de type axial, une partie du flux d'air quand même se trouvera expulsée du châssis par cet event. Au final une connectique complète, avec un DVI, un HDMI 1.3 et un Displayport ; pas de surprises.

 

msi hd5770 hawk panel  

 

 

Le ventirad quant à lui est volumineux, il occupe presque toute la longueur de la carte, les deux ventilateurs de 70mm chacun s'occupant d'envoyer le souffle d'air vers le dissipateur du GPU. Ce dernier est refroidi par un radiateur base aluminium, d'où partent trois caloducs de 6 mm se chargeant de dispatcher la chaleur sur l'ensemble du radiateur. Notez que les puces mémoire sont sous le flux d'air, et donc ne sont pas recouvertes par le radiateur ni aucun dispositif qui les mettrait en contact.

 

msi hd5770 hawk molex

 

Vous pouvez voir ci-dessous la prise d'alimentation 6 pins. Clairement destinée au marché power user, la carte est équipée de petites prises 2 pins, ce qui semble au premier abord être des prises de ventilateur se révèlent être en fait des prises de mesure de tension, GPU et mémoire. Aussi en cas d'overclocking avec modification des tensions, il y a un moyen très simple de vérifier à la source la vraie tension débitée, avec un voltmètre classique.

 

msi hd5770 hawk tension 

 

Voici comment est vue la carte à travers GPU-Z, de base et après overclocking via le Catalyst Control Center, sans modifier les tensions.

 

msi hd5770 hawk gpuz  

 

Il est temps à présent de présenter le protocole et de lancer les résultats !



Les 28 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !