• Crysis Warhead

Premier jeu du panel, Crysis Warhead patché en version 1.1. Le jeu a été benché en mode Gamer et dans sa mouture 64 bits grâce à la dernière version de Framebuffer Crysis Warhead Benchmark Tool en révision 0.33, DX10, AA4x et AF16, bref du très lourd pour ce jeu tueur de GPU de père en fils, de génération en génération. Regardons les tests de plus près :

 

crysis warhead hd5870 vaporx sapphire 

 

Le cas de figure rencontré ici risque de se présenter très souvent, pour ne pas dire quasiment tout le temps, pour les rêveurs ou ceux qui étaient aux toilettes quand nous en avons parlé, sachez que la Vapor-X du test est overclockée d'usine de 850/4800 à 875/5000 MHz. Sur ce type d'architecture la limite en performance se situe surtout au niveau de la bande passante, même si le GPU contribue à augmenter les performances, la mémoire aussi (et surtout !). Tout petit avantage donc dans ce jeu qui est réglé dans des détails qui sont fortement limités par le GPU.

 

• Dirt2

L'enfant terrible du PFJV (paysage français du jeu vidéo). AMD a bien appuyé dessus pour qu'il soit le premier à supporter DX11, et le fait qu'il soit fourni avec les HD5800 (sauf quelques rares exceptions comme chez certaines séries chez Powercolor ou HIS par exemple) renforce ce sentiment. Tout à fond, en DX11 et ultra détails, c'est parti !

 

dirt2 hd5870 vaporx sapphire 

 

L'écart en 1680 est le plus important observé, mais il n'excède pas 4.4 images par seconde, alors qu'il fond à 2.2 images par seconde en 1920. Certes les réglages sont violents, mais avec une telle différence de fréquence on ne peut pas s'attendre à beaucoup plus. Mais tout gain est bon à prendre, même si ici il est plus "psychologique" que pratique. Notez que les Catalyst 10.3a sont performants sur ce jeu avec un gain notable.



Les 21 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !