• Le verdict

 

Ce dossier touche à sa fin, et il est temps pour nous de dresser un bilan de ce PC-B25F, un boîtier qui mise avant tout sur le compromis refroidissement / sobriété, et bien entendu un niveau de fonctionnalités quasi inégalé.

 

Lian Li PC-B25F image officielle

Eh bien on peut le dire : ce boîtier nous impressionne. Pas par un design tape à l'oeil, des ventilateurs énormes de partout, des diodes de toutes les couleurs et dans tous les sens projetant "Joyeux Noël" (bah oui ça va être de saison) sur les murs de la pièce ou on ne sait quelle autre facétie. Non le B25F est plutôt une force tranquille, qui cache derrière ses airs sobres et classieux un arsenal très impressionnant. Le style plaira ou ne plaira pas, mais on ne peut que saluer le fait que parmi les incessantes sorties de modèles "passoire", percés de partout à coups de metal mesh, Lian Li tente de proposer quelque chose de performant et malgré tout "fermé" et classique. Et nous pensons ne pas être les seuls à apprécier cela, car les ventes de l'ATCS 840 par exemple tendent à confirmer que de nombreux acheteurs aiment l'idée de posséder un boîtier bien ventilé mais tout de même proposé sous forme d'un caisson relativement fermé.

 

image_officielle2.jpg

Du côté des fonctionnalités, Lian Li ne déroge pas à ses habitudes et va même encore plus loin. Le cru des nouveautés apportées au cours de l'année 2009 est impressionnant. L'installation sans outils ni même vis de l'alimentation en est pour nous la clé de voute, un système qui, nous l'espérons, sera bientôt dans la majorité des boîtiers haut de gamme du marché tant il est simple et pratique. Le système de maintien sans outils des cartes graphiques est également excellent, et rassurant même pour les cartes 3D les plus lourdes et imposantes, c'est très rare avec ce type de montage sans outil et donc là aussi à saluer. Les bons points sont encore nombreux avec les filtres à poussière omniprésents et faciles d'accès, le montage efficace des disques durs, l'organisation des câbles bien pensée etc...

 

Autre très bonne surprise : la capacité de ce boîtier à refroidir efficacement les configurations même les plus exigeantes. On est ici en effet quasiment au niveau de l'ATCS 840 de Cooler Master, qui fait donc office de référence sur le marché des boîtiers sobres et classieux, tout en étant sévèrement burnés ventilés. Mais le Lian Li PC-B25F a l'avantage de proposer cela dans un moyen tour, qui plus est léger (moins de 7kg), là où l'ATCS 840 s'étale sur 62cm de profondeur et un poids doublé, décourageant bien des éventuels acheteurs à l'idée de voir l'énorme tour dépasser du bureau.

 

config_conclu.jpg

Tout n'est pas non plus tout rose pour autant, et nous avons ainsi quelques griefs à adresser à Lian Li dont un qui nous dérange vraiment car tout à fait évitable. Nous voulons bien entendu parler de l'impossibilité pour l'utilisateur de gérer la vitesse de rotation des ventilateurs. Cela aurait pu être juste une remarque si, à la manière de Cooler Master par exemple, les ventilateurs avaient été judicieusement choisis pour offrir en 12V un rapport silence / performances appréciable, mais cela n'est pas du tout le cas ici. Résultat bien des acheteurs seront déçus par le PC-B25F au premier démarrage, et devront soit bricoler ou configurer un système de sous-voltage, soit investir, en plus des 165€ du boîtier dans un rhéobus pour contrôler tout cela. Un constat qui fait vraiment mauvaise figure pour ce boîtier qui frisait jusque là l'insolence tant ses fonctionnalités étaient exceptionnelles. Dommage donc ce ne sera pas la perfection. Le reste est plutôt au cas par cas, et certains par exemple pourront regretter qu'il n'y ait que 2 baies 5.25" réellement dédiées aux lecteurs optiques. Mais ce ne sera donc qu'un inconvénient rarement vérifié en pratique. Autre point à noter : ce n'est pas un boîtier fait pour accueillir la HD5970, la aussi un inconvénient pour certains, mais pas pour (beaucoup) d'autres. On peut également citer l'absence d'emplacement 2.5", mais de toute manière les systèmes sont souvent fournis, ou en tout cas disponible pour quelques euros seulement. Des remarques donc plus que de réels inconvénients préjudiciables.

 

Au final nous attribuons néanmoins un CDH d'Or au PC-B25F. Le Diamant reste hors de portée pour cause de cette ventilation trop bruyante en 12V, mais sur tout le reste le PC-B25F nous a bluffé. Il offre ainsi une ventilation qui même si elle est bruyante est également très performante, et qu'il suffira donc de sous-volter ce qui des fois n'est même pas possible sous peine de voir les performances s'effondrer. Là pas de risque elles resteront excellentes. Il est sobre et classieux, et offre au final des prestations proches de celles tant appréciées sur l'ATCS 840, mais dans les dimensions d'un moyen tour et pour un poids de moins de 7kg ! Le prix pourrait paraître élevé avec 165€ en moyenne, mais le boîtier commence juste à arriver sur le marché et il sera certainement très vite possible de l'avoir pour 150€ à peine. Vu le niveau de prestations offert, pour du Lian Li full aluminium et avec 5 ventilateurs inclus, cela reste finalement tout à fait raisonnable. Dans ces conditions plus de doute : ce sera l'Or pour lui.

 

 

Lian Li PC-B25F récompense

 

Avantages

Inconvénients

Montage sans outil de l'alimentation ! Bruyant en 12V et pas de sélecteur de vitesse !
5 ventilateurs dans un design "fermé" Seulement 2 baies pour les lecteurs
Qualité de fabrication digne... d'un Lian Li Pas de carte 3D de plus de 29cm (HD5970 par exemple)
Filtres à poussière omniprésents et accessibles Pas de possibilité d'éteindre l'anneau lumineux 
Fixation sans outil des cartes filles robuste Pas d'emplacement 2.5" 
 Prix justifié  Ventilateurs 140mm ne démarrant pas en 5V

 

 

 


Lian Li PC-B25F logo

Nous remercions Lian Li.



Les 31 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !