• Présentation

 

Lian Li PC-B25F image officielle

 

Lian Li a récemment lancé une nouvelle génération de châssis, offrant encore plus de fonctionnalités aux utilisateurs, principalement des montages sans outils développés comme rarement (jamais ?). Ainsi, même l'alimentation par exemple ne nécessite plus ses 4 petites vis à l'arrière pour être tenue, une patte de fixation suffisant selon la firme à la maintenir en quelques secondes. Impressionnant si cela se vérifie en pratique...

 

Comme toujours la marque a décliné ses nouveaux concepts sur plusieurs tours, et la plus populaire d'entre elles, dévoilée lors du CeBIT 2009 fut le PC-P50, un boîtier avec, en plus donc des fonctionnalités de montage avancées, un refroidissement conséquent composé de 2 ventilateurs de 120mm et 2 autres de 140mm, le tout avec un design grillagé, dit en "metal mesh". L'accueil fut plutôt positif, mais la rude concurrence sur le secteur des boîtiers ventilés n'a pas permis au PC-P50 de devenir une des références de son marché.

 

Et c'est dans ce contexte qu'apparaît le PC-B25F. Un boîtier très proche sur le papier du PC-P50 et pourtant... si différent. Le châssis est quasiment le même, le PC-B25F étant en fait une évolution pourrait-on dire du PC-P50. On retrouve donc toutes les facilités de montage saluées par les critiques. Mais ce qui change fondamentalemment, c'est le design extérieur et le type de public visé. De par son nom, le PC-B25F se place en effet en successeur du PC-B25, un boîtier Lian Li que nous avions testé il y a un peu plus d'un an, et qui affichait comme principal argument un design des plus classieux et sympathique... sans derrière hélas justifier de qualités réelles à notre goût.

 

Lian Li effectue donc un virage complet avec son "nouveau" PC-B25F. Seul survivant de la première génération : le "Blue Ring", cet élément de design du panneau avant constitué comme son nom l'indique d'un anneau lumineux bleuté. Il faut dire qu'il avait été l'un des principaux artisans du succès du design du B25, jusque là donc un choix qui paraît judicieux. Ensuite le B25 appartenait à la gamme "Silent" de la marque, et à ce titre Lian Li a laissé de côté le style metal mesh, pour proposer avec son B25F une face avant "pleine", et bien plus sobre que celle du P50. Nul doute que cela plaira à un large public, lassé de l'overdose de boîtiers grillagés.

 

Et là où ce B25F pourrait marquer de sérieux point, c'est qu'alors qu'il est axés sur le classicisme et le design, Lian Li n'a pour autant pas lésiné sur la ventilation. Pire, elle a même vu encore plus grand que le PC-P50, en ajoutant un 5è ventilateur de 120mm de diamètre ! Serions-nous en face d'un futur best-seller ? Lian Li a des chances d'y parvenir car si le marché des boîtiers ventilés en metal mesh est désormais ultra saturé, celui des boîtiers sobres, au design "fermé" et justifiant de facilités de montage sans pour autant mettre de côté la ventilation est lui assez déserté par les marques. En témoignent par exemple le succès des rares boîtiers qui remplissent ces conditions, tel l'ATCS 840 de Cooler Master.

 

Mais pour en avoir le coeur net, ce qu'il faut bien entendu... c'est un test ! Un petit tour par les caractéristiques s'impose tout de même avant.

 

• Les caractéristiques

 

 Référence PC-B25F 
Couleurs   Noir
 Famille  Moyen tour

 Dimensions (haut/larg/prof)

 495x210x490mm
 Poids  6.6kg
 Matériaux  Aluminium et plastique
 Cartes mères ATX / µATX 
Baies 5.25"   3 (dont une avec adaptateur 3.5")
 Baies 3.5"  6
 Baies 2.5"  N.C
 Connectiques  2 USB 2.0 / HD+AC97 Audio / eSATA
 Ventilation

 Avant : 2*120mm 1200tpm

Arrière : 1*120mm 1500tpm

Dessus : 2*140mm 1000tpm

 Prix  ~165€

 

Le B25F est donc un boîtier moyen tour proposé dans un seul colori : le noir. Ses dimensions sont typiques des moyens tours, avec près de 50cm aussi bien en hauteur qu'en profondeur, pour 21cm de largeur. Pas de surprise donc à ce niveau, ni de risque particulier de manque de place pour le loger sur ou sous un bureau.

 

Lian Li oblige, l'utilisation massive de l'aluminium, et ce pour toutes les parties de la tour du châssis aux tôles et façades permet un poids plume assez impressionnant : 6.6kg seulement. Seules quelques petites touches de plastique, au niveau par exemple des bords du capot supérieur sont à noter.

 

Pour ce qui est des formats de cartes mères supportées, la marque fait dans le basique. Vous pourrez ainsi installer des cartes mères ATX et Micro-ATX, mais rien de plus officiellement.

 

Les baies sont une surprise, en tout cas ce qui est des 5.25" externes. En effet d'origine le B25F ne propose que 2 baies externes 5.25" pour vos lecteurs, une 3è étant cependant accessible, même si destinée d'origine à accueillir un berceau de compatibilité 3.5 vers 5.25". Cela fait bien peu par rapport aux standards du marché 2 emplacements 5.25", cependant cela suffit après tout à la grande majorité des consommateurs.

 

Du côté des emplacements internes pour accueillir les disques durs la donne est plus typique, voire même un peu supérieure à la moyenne avec 6 emplacements disponibles. Un bon point donc, par contre la firme n'indique rien concernant une compatibilité éventuelle avec le format 2.5". Une information pourtant des plus importantes en ces temps où les SSD sont sur la voie de la démocratisation...

 

Du côté des connectiques, on retrouve ce qui finalement semble la donne la plus représentative d'un usage d'aujourd'hui, avec les 2 ports USB 2.0 habituels (on aurait bien aimé en voir 4 comme sur les boîtiers haut de gamme bien souvent), les prises audio et en connecteur additionnel l'eSATA, préféré ici au Firewire. Un choix logique en cette fin 2009.

 

La ventilation est, comme nous le disions en présentation, des plus conséquentes pour un moyen tour. Pas moins de 5 ventilateurs au total ! C'est même un de plus que le PC-P50, qui était pourtant censé être la version "gamer", et la plus ventilée. On a ainsi droit à non pas un mais 2 ventilateurs 120mm à l'avant, bien masqués par la façade avec le Blue Ring. Leur vitesse est classique : 1200tpm. Cela ne devrait pas être un gage de silence, mais de nuisances raisonnables si Lian Li a bien choisi ses références. A l'arrière ensuite prend place un 3è ventilateur 120mm, tournant lui à 1500tpm. La firme prend là des risques, en utilisant à nouveau cette vitesse de 1500tpm qu'elle employait beaucoup par le passé, et lui vallait de nombreuses critiques quant au niveau sonore de ses boîtiers. On voit en effet mal comment un ventilateur 120mm à 1500tpm pourrait se rendre discret, mais bon nous verrons bien lors des tests... Pour finir prennent place au sommet de la tour 2 ventilateurs cette fois-ci de 140mm de diamètre, tournant à 1000tpm.

 

On termine par la "douloureuse", à savoir le prix. S'il ets élevé avec 165€ en moyenne, il ne semble pas non plus totalement exagéré. Nous avons en effet affaire donc ici à une tour entièrement en aluminium, à la conception qui se veut des plus soignées, aux fonctionnalités supérieures à ce qui s'est vu jusqu'à présent, et le tout avec 5 ventilateurs fournis d'origine. Après bien entendu, ce prix ne pourra se justifier que si les prestations sont au niveau des attentes.

 

Il est maintenant temps pour nous de le vérifier.



Les 31 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !