• L'extérieur

 

Lian Li PC-B25F vue globale [cliquer pour agrandir]

 

Voici donc notre PC-B25F, trônant fièrement avec son anneau bleuté qui se distingue bien même sans éclairage des diodes. L'air de famille est évident avec le PC-P50, principalement au niveau des courbes supérieures du boîtier qui sont identiques sur les deux tours. La face avant est en revanche totalement revue, la grande façade en metal mesh recouverte de 9 baies 5.25" cédant la place à une devanture plus classieuse et moins tape à l'oeil, avec seulement 3 baies visibles en tout et pour tout.

 

Lian Li PC-B25F vue globale 2 [cliquer pour agrandir]

 

C'est donc finalement un boîtier qui au premier regard paraît sobre, mais pas sans cachet. Il n'est pas spécialement impressionnant avec ses dimensions de moyen tour et ses 3 petites baies qui font un peu "chiche". On attend d'en voir plus dirons-nous pour vraiment savoir à quoi on a affaire, d'autant que la ventilation elle aussi se fait discrète en apparence. Rien de visible à l'avant, rien sur les côtés, on devine juste à la surface grillagée du dessus qu'il y aura sûrement quelque chose masqué là-dessous...

 

 

• La face avant

 

Lian Li PC-B25F face avant [cliquer pour agrandir]

 

On débute notre tour plus en détail par l'observation de la face avant du Lian Li PC-B25F. Comme toujours avec Lian Li l'aluminium brossé est à l'honneur, pour un résultat à la hauteur de ce à quoi la marque nous avait jusqu'ici déjà habitué : c'est du plus bel effet ! Les prémices du capot supérieur de la tour donnent sous cet angle un air de "cornes" au B25F, mais qui n'est vraiment que sous cet angle, cf. les clichés précédents de vue globale de la tour.

 

Enfin comment bien sûr ne pas parler de cet anneau bleuté, repris à la première version du PC-B25. Un détail de design qui bien entendu plaira... ou pas, mais les retours avaient été plutôt positifs sur le B25 d'où la volonté de Lian Li de reconduire ce design si particulier. Nous n'avons rien contre, c'est vrai que cela donne un style à cette face avant qui en dehors de l'anneau est des plus sobres, pour ne pas dire timide avec ses 3 malheureuses baies qui ont l'air un peu perdues sur toute cette surface.

 

A noter tout de même : aucune trace d'interrupteur pour cet anneau. Il vous faudra donc faire un choix : soit vous le branchez... soit non. A moins d'ouvrir le boîtier vous ne pourrez pas décider de l'éteindre pour la nuit si la tour se trouve dans votre chambre par exemple. Cela aurait pourtant pu être une bonne insipiration de la part de Lian Li de proposer cette option, de plus en plus courante.

 

 

• La face arrière

 

Lian Li PC-B25F face arrière [cliquer pour agrandir]

 

Les adeptes des boîtiers monocolores seront certainement déçus, mais Lian Li reste fidèle à son habitude de mettre en valeur l'aluminium en laissant sa brillance s'exprimer dans les tons gris. La face arrière ainsi, on le devine bien, que l'intérieur ne seront donc pas en noir sur le B25F. On retrouve sinon une face arrière des plus classiques pour la marque, avec tout de même un soin poussé des finitions. Ventilateur 120mm placé derrière une véritable grille et non pas juste un pseudo grillage perforé à même la tôle du boîtier, ouvertures pour watercooling avec caches en caoutchoucs, et brackets PCI ajourés du plus bel effet. Au premier coup d'oeil cela ne saute pas au yeux, mais en y regardant de plus près c'est un travail soigné et à saluer.

 

 

• Les connectiques

 

Lian Li PC-B25F connectiques [cliquer pour agrandir]

 

On se penche maintenant un peu sur le dessus de la tour, qui à l'avant accueille donc les connectiques du PC-B25F. On y retrouve de gauche à droite l'eSATA, 2 ports USB 2.0, micro, casque et pour finir les boutons Reset et Power. Du classique en cette fin d'année 2009, où l'eSATA a définitivement supplanté le Firewire en choix de connectique externe de stockage, après bien sûr l'éternel USB.

 

 

• Le dessous

 

Lian Li PC-B25F dessous [cliquer pour agrandir]

 

Un petit tour maintenant par le dessous du B25F pour constater tout d'abord que les pieds sont de bonne qualité. Massifs, ils ne donnent pas l'impression de craindre les éventuels déplacements sur le sol comme certaines solutions bon marché (ou mal conçues...). Pas de risques particuliers non plus de rayures de surfaces, car la zone de contact est faite en mousse compacte, ce qui permettra aussi de limiter la transmission des vibrations.

 

A noter également la présence d'un filtre à poussière, très simple à retirer qui plus est, juste en face de l'ouverture de l'alimentation. Un bon point !

 

 

 

• L'ouverture du dessus

 

Lian Li PC-B25F ouverture dessus [cliquer pour agrandir]

 

Les boîtiers "légo" sont chers à Lian Li, et à bien des utilisateurs aussi ! Le PC-B25F ne déroge pas à la règle. Il vous sera ainsi possible de retirer le capot supérieur en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, en le soulevant juste par l'avant.

 

Lian Li PC-B25F ouverture dessus 2 [cliquer pour agrandir]

 

Sans effort, et un petit "clic" plus tard, vous voilà en présence de 2 imposants ventilateurs de 140mm de diamètre, à 9 pales. Ils sont logiquement placés en extraction, et donc n'ont pas de filtres à poussière. Une remarque intéressante : ces ventilateurs sont montés d'une façon bien particulière. Ils sont en effet dotés aux 4 coins de patins en caoutchouc qui viennent en quelque sorte se "clipser" sur le dessus du boîtier. Aucun outil donc n'est nécessaire pour les retirer, en 3 secondes vous avez le ventilateur dans le creux de la main, utile par exemple pour un grand nettoyage de printemps.

 

 

 

• L'ouverture de la face avant

 

Lian Li PC-B25F ouverture avant [cliquer pour agrandir]

 

Et ce n'est pas tout, puisque la face avant dispose exactement du même système de démontage que le dessus. On tire et la porte vient sans forcer.

 

Lian Li PC-B25F ouverture avant 2 [cliquer pour agrandir]

 

On découvre alors la raison de la faible place accordée aux baies 5.25" : sous ses airs sages, le B25F cache en réalité une ventilation redoutable, avec non pas un mais 2 ventilateurs de 120mm à l'avant. C'est même plus que le PC-P50 dont le B25F est un dérivé, qui n'en a lui qu'un seul comme nous l'avons déjà dit en présentation.

 

 


Lian Li PC-B25F ouverture avant 3 [cliquer pour agrandir]

 

Placés en aspiration, ces ventilateurs sont tous deux dotés de filtres à poussière facilement détachables pour pouvoir être nettoyés régulièrement. Rien à redire, c'est bien réalisé, pratique et on sent (ce qui n'est pas toujours le cas il faut bien le dire...) que les concepteurs ont réfléchi au bien fondé de leurs solutions.

 

 

De biens belles impressions donc pour le moment, passons maintenant à l'analyse intérieure de notre B25F pour voir si les impressions positives sont toujours de rigueur. 



Les 31 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !