• Présentation

 

Le NR200P et son panneau plein [cliquer pour agrandir]Le panneau de verre en place [cliquer pour agrandir]

Le NR200P avec ses deux panneaux

 

Cooler Master MasterCase NR200P
Couleur Noir ou blanc
Famille Mini tour
Dimensions 292 x 185 x 376 (HxLxP en mm)
Poids

5.1 kg

Matériaux Acier et verre trempé
Formats de carte mère DTX / Mini ITX
Baies 5,25" na !
Baies 3,5" Jusqu'à 2
Baies 2,5" jusqu'à 4
Restrictions

CPU :  76/155 mm

GPU : 330 mm

PSU : 130

Connectique en façade 2 x USB 3.2 Type-A /Jack audio
Ventilation

2 x 120 mm 1800 tpm

Prix officiel

99,99 €

Garantie 2 ans

Petit, compact, nous avons bien affaire à un modèle Mini ITX. Le NR200P, du haut de ses 292 mm, ne prendra que peu de place sur votre bureau. La profondeur est de 376 mm, tandis que la largeur n'excède pas les 185 mm. Le poids à vide reste cohérent avec le format, puisqu'il est donné à 5.1 kg si vous utilisez le panneau vitré.

 

On n'oublie pas l'arrière du boîtier [cliquer pour agrandir]

 

La face avant est dénuée de tout orifice. Point de grille d'aération, ni même d'ouverture latérale, ici nous n'aurons que le logo de la marque à observer. Au-dessus, nous trouvons la connectique externe qui se compose de deux ports USB 3.2 et d'un mini Jack 4 pôles pour l'E/S audio. Au centre se trouve le bouton de mise sous tension qui reprend la forme du logo Cooler Master.

 

 Le panneau vitré plein format [cliquer pour agrandir]Le dessus du boîtier [cliquer pour agrandir]

Le panneau plein format et le dessus aéré du NR200P

 

La façade très sobre du modèle [cliquer pour agrandir]Derrière nous découvrons une vaste grille d'aération grise, agrémentée d'un bandeau sur toute sa longueur. Constituée de petites alvéoles, elle laisse transparaître deux emplacements de 120 mm.

 

L'arrière du boîtier est bien équipé. On y trouve trois slots d'extension sur le bas, deux slots supplémentaires à la verticale et un connecteur d'alimentation déporté.

 

À la sortie du carton le NR200P est équipé de deux panneaux aérés, disposant d'une couche de mesh sur l'intérieur. Notre modèle arrive également avec un panneau en verre trempé pour pouvoir contempler son matos. On finit ce tour d'horizon par le fond du boîtier qui dispose de quatre pieds (gris) que vous pouvez modifier à l'aide d'une imprimante 3D et d'un filtre à poussière magnétique sur toute sa surface.

 

nr200p dimensions

 

Alain Terieur

L'intérieur côté carte mère [cliquer pour agrandir]L'arrière du châssis [cliquer pour agrandir]

L'intérieur du NR200P

 

Le support multi-usage en place [cliquer pour agrandir]On entre dans le NR200P comme dans un moulin. Il suffit de tirer sur tous les panneaux pour libérer entièrement le châssis. Les côtés, l'avant, le dessus et le dessous sont solidement maintenus par des ergots. En retirant le dessus, nous pouvons remarquer les supports de ventilateurs placés sur le haut. Ils sont équipés de patins antivibrations et d'un système de fixation rapide que l'on découvrira plus loin.
 

L'intérieur du châssis est assez encombré. Un support multiusage horizontal bloque le passage et il faudra le démonter pour accéder au plateau. Ce support permet la mise en place d'une ventilation additionnelle (jusqu'à 2x140) ou un radiateur de watercooling (240/280) selon vos choix de refroidissement. L'espace est également conçu pour recevoir un disque dur de 3.5".

 

Emplacement de stockage derrière la façade [cliquer pour agrandir]Derrière le support nous trouvons le plateau qui peut accueillir une carte mère au format DTX (jusqu'à 244x226) ou Mini ITX. Juste à côté se trouve l'emplacement du bloc d'alimentation qui accueillera un modèle SFX ou SFX-L. Le support dans lequel s'insère le bloc monte ou descend pour donner de la place à l'alimentation et il est également équipé d'un support 3.5"/2x2.5" à fixation rapide. Vous pouvez aussi vous en servir comme support de pompe pour un watercooling custom. Cette cage se déplace sur l'avant du boîtier pour faire de la place à une carte mère DTX. Ensuite, derrière le panneau avant vous trouverez deux emplacements 2.5" équipés du même système d'attache rapide.

 

La place au fond du boîtier permet la mise en place de ventilation supplémentaire (2X120) ou d'un radiateur jusqu'à 240 mm si vous voulez abuser du watercooling dans cet espace réduit.

 

• Le montage

Avant d'évoquer le montage, parlons du bundle livré. Le NR200P est bien équipé d'origine puisqu'il arrive avec deux 120 mm pré-équipés du système de fixation rapide. Il s'agit simplement d'ergot qui viennent s'insérer dans les silent blocs de l'emplacement du dessus. En plus de cela, chaque ventilateur est protégé par une grille qui permet d'éviter de coincer vos câbles dedans. Si vous voulez changer de ventilateurs, le système s'adapte sur tous les 120 (normalement). De plus, nous avons droit à un Riser PCIe en prime et un Y pour connecter les ventilateurs.

 

Les ventilateurs livrés avec le NR200P [cliquer pour agrandir]

Le duo de ventilos

 

L'installation, il faut l'avouer, a été plus que laborieuse. Notre configuration de test ne rentrait pas tout à fait et il a fallu improviser. Exit donc le top flow Cryorig qui empêchait tantôt la connexion du 24 pins sur la carte mère, tantôt le passage de la carte graphique et ce malgré la présence du Riser trop petit et très rigide. Du coup on le remplace par un modèle au format tour de 92 mm histoire de vous proposer un truc intéressant.

 

L'intérieur, encore [cliquer pour agrandir]La place qu'il reste pour le câblage [cliquer pour agrandir]

Le top équipé de la soufflerie [cliquer pour agrandir]

La configuration montée et l'espace de rangement

 

Une fois le ventirad de substitution en place, le GPU retrouve sa position naturellement. Le bloc d'alimentation dans sa cage bouchera une partie du passage selon la hauteur à laquelle vous le placez. Nous c'est sur le cran du bas que nous le plaçons, puisque le bloc Corsair est un modèle SFX. L'agencement du câblage se fait ensuite comme on peut. Des sangles sont disponibles pour diriger les différents connecteurs, mais il n'y a pas suffisamment de place pour tout mettre.

 

Les grosses unités de stockage prennent place dans le châssis et le SSD système sera placé derrière la façade. Une fois que tout est branché, trouvons de la place pour notre surplus de fil. Ce sera principalement sur le dessus du bloc, histoire de laisser l'intérieur propre. Là, veillez à ce que rien ne bloque la remise en place du panneau supérieur; les ventilateurs n'aiment pas. Une fois que tout est vérifié, nous refermons le boîtier et nous pouvons démarrer la bête.

 

Avant de passer aux tests de performance, parlons du tarif. Le MasterBox NR200P arrive avec un panneau vitré en plus, un Riser PCIe d'origine et deux moulins grillagés en bundle. On peut s'attendre à un tarif plutôt élevé, mais au final il reste accessible puisqu'il faut compter 99,99 € pour s'offrir un NR200P en blanc ou en noir.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !