• PERFORMANCES EN REFROIDISSEMENT

Voilà le moment délicat, la mesure des températures en charge. Pour cela, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant nos processeurs surmontés du Grand Macho. Le GPU ne sera équipé que de l'Accelero S1 Plus pour ce test. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante :

 

 

En positionnant la carte graphique à l'horizontale (H), on se heurte à un problème de diffusion de l'air frais. Si le GPU profite pleinement de la fraicheur apportée par les deux 200 mm, notre processeur n'en récupère pas du tout (logique puisque la chaleur monte). Le flux fortement réduit par la surface de notre carte graphique, puis chargée en chaleur rend la dissipation des calories très difficile à travers le ventirad. Dès 95W les difficultés se font ressentir, avec un delta assez élevé à pleine vitesse. Lorsque l'on régule les deux ventilateurs, l'échec est inévitable. Le processeur atteint sa limite et flanche.

 

En installant le GPU à la verticale (V), les températures retrouvent des valeurs correctes. Lorsque la ventilation tourne à son maximum, le delta sur le processeur tombe à 39.1°C, tandis qu'il augmente de 8°C sur le GPU pour atteindre 56.1°C. En régulant au minimum les deux 200 mm, le test passe à 95W. On obtient ainsi +55.1 sur le processeur et +72.1 sur la carte graphique. Cela reste correct, d'autant que la vitesse de la ventilation du boîtier évoluera en fonction de la charge imposée si vous la fixez sur le mode synchronisé.

 

L'option de la carte graphique à la verticale est presque indispensable pour optimiser le flux d'air dans le SL600M. Rappelons aussi qu'il vous en coûtera 24.90€ de plus.

 

• Et à 140W alors ? 

 

 

À 140W, le test plante lamentablement lorsque la carte graphique est à l'horizontale. La positionner à la verticale permet de finir le test sans trop de mal. On enregistre alors une hausse de la température de 11°C sur le CPU lorsque les deux ventilateurs sont à 100% de leurs capacités. Malheureusement, la régulation aura raison une nouvelle fois de notre processeur, qui devra abandonner après 20 minutes de charge.



sommaire

1 • Préambule
2 • Présentation
3 • Protocole et tests d'insonorisation
4 • Performances en refroidissement
5 • Le verdict

Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !