• Verdict

 

Ce dossier touche à sa fin, et il est temps pour nous de dresser un bilan de ce Corsair 800D, premier boîtier donc de Corsair, qui a définitivement transformé son coup d'essai en coup de maître. Néanmoins nous ne lésinerons pas comme à notre habitude sur quelques critiques négatives ici.

 

image_officielle_t.jpg [cliquer pour agrandir]

Pas de doute possible : le 800D est un boîtier haut de gamme bien né. Impossible en voyant le soin apporté à la qualité de fabrication, des assemblages et finitions de ne pas penser à l'un des concurrents désigné sur le marché du haut de gamme : Lian Li. Et l'Obsidian 800D peut se vanter de ne pas avoir à rougir de la comparaison, loin de là même. Ils ne sont pourtant pas nombreux à pouvoir s'en vanter !

 

Spacieux, intelligemment agencé avec ses trois compartiments, suffisamment refroidi malgré des ventilateurs d'un niveau sonore raisonnable (trois 140mm à 900tpm), il marque surtout l'esprit par une réflexion rare faite dans les choix de conception, comme le circuit d'air conçu pour les HDD et passant au dos de la carte mère, ou encore une ventilation faite pour insuffler l'air par le dessous de la tour. Le 800D est même "haut de gamme" jusqu'au bundle, très intéressant et complet même si, première petite fausse note à notre goût, il y manque une rallonge ATX vue la taille de la tour.

 

watercooling_t.jpg [cliquer pour agrandir]

Et de fausse note il y en a une de taille à notre goût : la présence de ces 3 emplacements pour ventilateurs 120mm sur le dessus, laissés béants. Ils sont source de 2 nuisances assez désagréable : tout d'abord la poussière n'a aucun mal à pénétrer par-là, mais de plus les nuisances sonores se font clairement entendre par le dessus de la tour quand la face avant est elle très bien insonorisée, gâchant un peu le niveau sonore global qui aurait pu être parmi les meilleurs. Un cache aurait pourtant suffit à annihiler d'un coup ces 2 problèmes, quel dommage que Corsair, qui a eu pourtant tant de bonnes idées lors de la conception de la tour, n'ait pas eu celle-ci... Nous conseillons donc aux acheteurs d'y remédier, soit en partie en ajoutant 3 ventilateurs 120mm sur le desus (ne changera pas le problème du bruit mais au moins les performances seront encore meilleures et la poussière limitée par le souffle des ventilateurs), ou alors en bidouillant un cache par vous-même tout simplement.

 

Autre petite déception, un peu liée : pour ceux qui auraient envisagé de monter un boîtier entièrement orienté vers le silence, là encore le 800D ne sera pas le boîtier le plus indiqué pour cela. Pas que les performances en termes de températures soient mauvaises, loin de là, mais donc ce souci d'insonorisation vient, nous avons pu le constater lorsque nous avons passé les ventilateurs 140mm du Corsair en 5V, s'ajouter à de légers bruits que nous n'avions pas envisagés, par exemple au niveau du panneau latéral droit suite à la présence de ce fameux conduit pour la ventilation des disques durs qui vient aussi transmettre quelques vibrations et bruits parasites. En 12V le tout est masqué par le bruit de la configuration, mais quand on abaisse le niveau sonore ils finissent par se faire distinguer ! Bilan même le CM 690 II Advanced de Cooler Master, un boîtier pourtant de type "metal mesh", s'est avéré une fois passé en 5Vet équipé de la même configuration orientée "silence" eh bien... plus silencieux que l'Obsidian 800D dans les mêmes conditions !

 

Mais rendons à César ce qui lui appartient : le 800D avec sa ventilation suffisamment silencieuse pour la grande majorité des utilisateurs sera avant tout destiné à être utilisé avec ses 3 140mm en 12V bien évidemment, et là donc hormis ce souci des orifices supérieurs rien à redire en termes de prestations. Au final nous lui attribuons un CDH d'Or. Il est cher, avec un tarif de 260€ en moyenne, mais on peut dire qu'il le vaut ce prix. Que lui manquerait-il pour obtenir le CDH de Diamant réservé aux produits tout à fait exceptionnels qui surclassent nettement la concurrence ? Eh bien un cache sur le dessus déjà c'est une évidence, pouquoi pas une ventilation plus modulable avec des vitesses au choix par exemple, et puis tant qu'à faire quelques euros de moins sur le tarif tout de même, un prix de l'ordre de 220€ par exemple nous aurait semblé en cohérence avec l'évolution du marché, et des boîtiers toujours moins chers et plus complets que l'on voit apparaître ces derniers temps. Mais bon, les boîtiers de chez Lian Li équivalents sont finalement encore bien plus chers par exemple à niveau de prestations équivalent !

 

cdh-or.png

 

Avantages

Inconvénients

Design sobre très réussi Pas d'eSATA en façade
Qualité de fabrication impressionnante Ouvertures sur le dessus = poussière + bruit
Conception compartimentée soignée et intelligente Baies hotswap incompatibles SATA 6Gbps
4 baies SATA hotswap 3.5 et 2.5" Une rallonge ATX aurait été bienvenue en bundle
Ventilation silencieuse et plutôt performante Prix élevé (même s'il le vaut)
Filtration de la poussière Vis pour les berceaux hotswap
Spacieux  Légères vibrations en configuration très silencieuse

 

 

 


corsair_logo.jpg

 

Nous remercions Corsair.



Les 36 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !