• Insonorisation du châssis

Nous commençons donc nos tests avec la capacité d'insonorisation de notre boîtier. Pour information le niveau sonore ambiant est de 33dBA.

 

• Vis-à-vis de la ventilation interne

boitier2.gif

Et nous commençons par introduire, comme précisé dans notre protocole, un Scythe Mugen II + Noctua NF-P12 en guise de ventirad CPU et un Scythe Musashi pour ce qui est du ventirad GPU, avec deux modes de vitesses pour correspondre à ce que l'on peut retrouver dans une configuration plutôt silencieuse (Low) ou au contraire audible (High). Pour rappel seuls ces deux systèmes de refroidissement et l'alimentation sont pour l'heure en fonctionnement en nous mesurons les nuisances sonores tant de face que sur les côtés et enfin sur le dessus du boîtier :

 

inso_ventilation.jpg

 

L'Obsidian 800D étant le second boîtier à passer notre nouveau protocole de test, nous pouvons nous laisser aller à une comparaison avec le CM 690 II Advanced de Cooler Master testé précédemment.

 

L'insonorisation d'une ventilation interne est globalement meilleure sur le 800D, principalement grâce à la face avant de la tour. Il faut dire que c'est incomparable entre le grillage "metal mesh" du CM 690 II Advanced et la face pleine en aluminium du 800D. Sur les côté le 800D fait en moyenne 1dB de mieux donc rien de spécial à noter, et sur le dessus les 2 boîtiers ont un peu de mal avec leurs ouvertures béantes, le Corsair encore un peu plus que le CM 690 II Advanced.

 

On retiendra donc pour synthétiser tout cela que l'Obsidian 800D est performant pour l'insonorisation vers l'avant, moyen sur les côtés et faible en revanche sur le dessus.

  

• Vis-à-vis des vibrations

boitier4.gifNous plaçons ensuite notre disque dur démantelé et équipé d'un moteur vibrant pour voir ce que peuvent amortir les emplacements 3.5" du boîtier. Le but est de mesurer à la fois les niveaux sonores dans les 4 mêmes directions que précédemment, mais également de déceler éventuellement des bruits parasites de transmissions de vibrations le long du châssis. A noter que les vibrations de notre disque dur modifié sont supérieures à celles d'un disque dur classique pour tenter de mieux mettre en évidence les éventuelles faiblesses du boîtier à ce niveau :

 

inso_vibrations.jpg

 

Une fois encore le 800D fait preuve d'une belle insonorisation vers l'avant, mais en revanche peine sur le côté droit de la tour, celui où se situe le conduit d'air pour extraire la chaleur des HDD via l'arrière du boîtier. Un conduit qui semble véhiculer la chaleur, mais également les nuisances sonores à en croire nos relevés, dommage tout de même. Nous verrons bien en fonctionnement d'une configuration réelle si cela se confirme.

 

Les nuisances sonores globales relevées se valent finalement entre le Corsair et le Cooler Master, cependant les nuisances sonores sont mieux réparties sur le 800D, et on a plus tendance à être dans l'axe d'un boîtier que sur son côté droit, donc le ressenti sonore à l'usage est également plus favorable au boîtier de Corsair.

 

A noter pour finir que nous avions relevé de légers bruits parasites lors du test du CM690 II Advanced, mais pas dans le cas du Corsair, les berceaux ont bien rempli leur rôle d'amortissement !



Les 36 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !