Par rapport aux ténors du milieu, ça ne fait pas trop longtemps que Seagate se balade (sérieusement) sur le marché du SSD (gaming), mais le constructeur continue à s'y tailler une réputation et son offre mérite tout à fait d'être considéré en vue d'un achat au même titre qu'une autre. L'autre avantage chez des marques comme Seagate, c'est que l'on connaît généralement aussi le détail des composants qui s'y trouvent, contrairement à chez d'autres constructeurs un peu moins scrupuleux.

 

seagate firecuda 530

 

Pas de très gros chamboulement en vue aujourd'hui, mais une évolution parfaitement naturelle de la gamme de SSD gaming du constructeur, histoire de rester aligné avec la concurrence, même si c'est fait un peu tardivement. Ainsi, les FireCuda 520 de 2019, avec leur Phison PS5016-E16 et leur BiCS5 NAND TLC 96L laissent la place aux FireCuda 530, accompagné du nouveau PS5018-E18 et de la toute dernière génération de NAND 3D TLC signée Micron. Par conséquent, les performances théoriques sont en assez forte hausse et l'endurance, bien qu'inférieure aux FireCuda 520 avec leur DWPD de 1, reste d'un très bon niveau. Seagate reste aussi l'un des rares constructeurs à proposer une capacité de 500 Go dans cette catégorie. Enfin, comme cela se fait de plus en plus avec les derniers SSD PCIe 4.0, les FireCuda 530 existeront dans une version avec un dissipateur thermique. Seagate a opté pour une solution plutôt discrète et conservative, imaginée et conçue par nul autre qu'EKWB.

 

seagate firecuda 530 heatsink

 

Les prix correspondent à ce qui se fait sur le marché du SSD à base de Phison E18, mais se trouvent légèrement dans le haut du panier, sans oublier que Seagate inclut 3 ans de service de récupération de données inclus avec chaque module, ce qui n'est pas commun. De toute façon, la NAND étant une commodité et l'approvisionnement en semiconducteur étant ce qu'il est, les prix conseillés des fabricants ne sont plus guère représentatifs de ce qui se pratiquera en magasin. Quoiqu'il en sera les FireCuda 530 ont assurément des arguments à faire valoir face aux ténors du marché, comme chez PNY, Sabrent et Samsung, entre autres.

 

SEAGATE FIRECUDA 530500 Go1 To2 To4 To
Format & norme

M.2 2280 Single-Sided

PCIe 4.0 x4 avec NVMe 1.4

M.2 2280 Double-Sided

PCIe 4.0 x4 avec NVMe 1.4

Contrôleur

Phison PS5018-E18

avec firmware custom "Seagate-validated"

DRAM Oui
NAND NAND 3D TLC 176L de chez Micron
Cache Pseudo-SLC Oui
Lecture - Écriture en séquentiel 7000 Mo/s - 3000 Mo/s 7300 Mo/s - 6000 Mo/s 7300 Mo/s - 6900 Mo/s
Lecture - écriture en aléatoire 400K - 700 K 800K - 1000K 1000K - 1000K
Endurance

640 To

0,7 DWPD

1275 To

0,7 DWPD

2550 To

0,7 DWPD

5100 To

0,7 DWPD

Chiffrement TCG Opal Non
Garantie 5 ans, et 3 ans de service de récupération de données inclu.
Prix conseillé sans radiateur 151,90 € 269,90 € 567,90 € 1109,90 €
Prix conseillé avec radiateur 179,90 € 304,90 € 639,90 € 1179,90 €
Autre Existe en version avec gros radiateur sandwich double-face by EKWB
Page Produit FireCuda 530 et FireCuda 530 Heatsink

Un poil avant ?

REKT enrichit son offre de bureau : R-DESK Mobile, R-DESK Max L et RGo FRAME

Un peu plus tard ...

Il ne manquait plus qu'UL pour bencher les CPU, c'est fait !

Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !