UL a testé toutes les puces graphiques dans tous les sens, en long, en large, en travers, sur mobiles, sur desktop, en descente avec vent dans le dos, sous DX12, les VRS, le ray tracing, la réalité virtuelle, les mesh shaders, et dans tout ça, un petit peu de CPU perdu, pas spécialement une activité à part entière.

 

Ce jour, le géant du benchmark a lancé son tout premier test orienté CPU, nommé CPU Profile. Pour le coup, il s'agit de tester le scaling en fonction du nombre de threads, un, deux, quatre, huit et seize. Mais ce n'est pas tout, après 16, le test déboite tous les threads disponibles du CPU, par exemple 24 pour un 5900X, etc.

 

La scène rendue est unique, et répétée autant de fois qu'il faut pour compléter le batch de tests, et ce jusqu'au max de threads, SMT et Hyper-Threading y compris. Au final, vous obtenez plusieurs scores, par ordre croissant de threads, mais ça ressemble dans la philosophie aux benchs qui étaient déjà intégrés à la suite 3D Mark, en juste un peu plus poussés. Voilà qui vient donc marquer l'entrée d'UL dans la grande concurrence des évaluations CPU, à voir si la greffe prendra auprès des geeks, du fait de la gratuité des cadors du genre, comme Cinebench, CPU-Z.

 

ul cpu profile


Un poil avant ?

FireCuda 530 : le nouveau flagship SSD de Seagate est mis à l'eau !

Un peu plus tard ...

AOC cherche à couvrir toutes les bases avec son U28G2XU

 Un de plus, c'est toujours mieux qu'un de moins, à avoir si UL réussira dans son entreprise ! 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !